Go to Contents Go to Navigation

Un nouvel indice montre la détérioration de l'état de santé des Coréens

Actualités 03.12.2018 à 14h03

SEOUL, 03 déc. (Yonhap) -- L'état de santé des Sud-Coréens s'est détériorée au fil des années alors qu'ils souffrent plus de maladies chroniques, de mauvaises habitudes et du vieillissement, a montré ce lundi un rapport d'une équipe de professeurs d'économie de l'université nationale de Séoul.

L'indice de l'état de santé, mesuré sur une échelle de zéro à un, était de 0,54 en 2016, soit une aggravation par rapport à 0,57 en 2009.

L'indice est développé par l'équipe en tant que premier instrument de mesure de ce type dans le pays.

L'équipe formée de 15 professeurs a travaillé sur la sélection et l'établissement de standards pour rendre l'indice plus complet et plus détaillé, couvrant 19 critères et 10 catégories de santé.

Le rapport a montré que la santé se détériore en raison du diagnostic des maladies, des accidents, des conditions mentales, du manque de vaccinations et du changement démographique. De manière plus détaillée, l'indice a baissé comme un plus grand nombre de Sud-Coréens souffrent d'hypertension, de diabète et d'hyperlipidémie alors que les mauvaises habitudes telles que la consommation d'alcool et le tabagisme se sont accentuées.

La facilité du peuple à avoir accès aux services de soins médicaux et la part des personnes bénéficiant d'examens médicaux se sont améliorées, selon le rapport.

L'indice varie selon la région. Les gens à Ulsan, une ville à 415 kilomètres au sud-est de Séoul, se sont avérés être en meilleur santé avec 0,581. En comparaison, les gens de la province du Gangwon ont obtenu un indice de 0,516. Le rapport a noté des différences dans la contraction des maladies, l'utilisation des services médicaux, les habitudes alimentaires et l'obésité entre les deux régions.

«Les résultats ont indiqué que l'inefficacité du secteur de la santé publique s'aggrave», a noté le chef de l'équipe, le professeur Hong Seok-chul. «Nous allons examiner les dépenses de santé publique et d'autres éléments des gouvernements central et régionaux pour identifier le fond de l'amélioration de la santé du peuple et trouver des propositions pour les politiques», a-t-il ajouté.

Un nouvel indice montre la détérioration de l'état de santé des Coréens - 1

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page