Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Buenos Aires établissent un programme vacances-travail

Actualités 03.12.2018 à 16h40
L'ambassadeur sud-coréen à Buenos Aires, Lim Ki-mo, et le ministre argentin des Affaires étrangères, Jorge Faurie, signent un accord sur la sécurité sociale le mardi 27 novembre 2018 à Buenos Aires. © Ministère des Affaires étrangères

SEOUL, 03 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud et l'Argentine ont convenu d'offrir à leurs jeunes citoyens la possibilité de participer à un programme vacances-travail, a fait savoir ce lundi le ministère des Affaires étrangères.

Les deux pays ont signé un accord de visas vacances-travail la semaine dernière, qui permet aux Sud-Coréens âgés de 18 à 30 ans de travailler, d'étudier et de voyager en Argentine pendant un an. Le quota annuel est 200. Les jeunes argentins peuvent participer au même programme en Corée du Sud.

L'accord a été signé par le ministre argentin des Affaires étrangères Jorge Faurie et l'ambassadeur sud-coréen en Argentine Lim Ki-mo mardi dernier.

L'accord entrera en application 60 jours après la signature. La Corée du Sud a conclu des accords de vacances-travail avec un total de 23 pays.

Environ 40.000 Sud-Coréens ont profité de ce programme jusqu'à l'année dernière.

L'ambassadeur et le ministre ont également signé un accord sur la sécurité sociale bilatérale, qui nécessite l'approbation parlementaire.

En vertu de l'accord, les travailleurs sud-coréens déployés en Argentine, ou ceux faisant des affaires là-bas, seront exemptés de cotisations d'assurance sociale pendant un maximum de cinq ans.

La même règle sera appliquée aux travailleurs argentins ou propriétaires d'entreprises en Corée du Sud.

Le gouvernement sud-coréen a signé des accords du même genre avec 37 nations et ceux-ci sont entrés en vigueur dans 32 d'entre elles.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page