Go to Contents Go to Navigation

Dialogue en coulisse entre la Corée du Nord et les Etats-Unis à Panmunjom

Corée du Nord 04.12.2018 à 15h51
Andrew Kim, chef du Centre de mission pour la Corée de la CIA, échange une poignée de main avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un le 8 octobre 2018 à Pyongyang. ⓒ KCTV (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 04 déc. (Yonhap) -- Andrew Kim, chef du Centre de mission pour la Corée de l'Agence centrale du renseignement (CIA) des Etats-Unis, a rencontré hier des officiels nord-coréens au village de la trêve de Panmunjom, a-t-on appris ce mardi auprès de multiples sources bien informées des affaires nord-coréennes.

Ce dialogue en coulisse entre les Etats-Unis et la Corée du Nord a eu lieu sur fond d'impasse prolongée dans leurs négociations de dénucléarisation. Le calendrier, le lieu et l'ordre du jour de l'éventuelle réunion de haut niveau et du deuxième sommet envisagé entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un auraient figuré parmi les sujets de discussions.

Le diplomate américain avait également pris part à une réunion similaire au début de juillet dernier à Panmunjom pour transmettre un message du président américain Donald Trump adressé au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à l'approche de négociations entre les deux parties à Pyongyang.

Il y a une grande possibilité que Kim Song-hye, directrice du bureau tactique du département du Front uni du Parti du travail, ou Choe Son-hui, vice-ministre des Affaires étrangères du Nord, aient fait partie des trois ou quatre participants nord-coréens de la réunion d'hier.

Il n'a toutefois pas été confirmé si Kim Yong-chol, vice-président du Comité central du parti et négociateur en chef nord-coréen de la réunion de haut niveau avec les Etats-Unis, a participé ou non au dernier contact.

Sur le chemin du retour à Washington après son déplacement en Argentine pour participer au sommet du G20, Trump a déclaré aux journalistes que son deuxième sommet avec le dirigeant nord-coréen pourrait avoir lieu en janvier ou février avec trois lieux à l'étude.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo et Kim Yong-chol devaient se rencontrer le 8 novembre dernier à New York mais leur réunion a été reportée à la dernière minute.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page