Go to Contents Go to Navigation

Les touristes sud-coréens parmi les plus dépensiers à l'étranger

Actualités 05.12.2018 à 10h03

SEOUL, 05 déc. (Yonhap) -- Les dépenses des touristes sud-coréens à l'étranger sont parmi les plus importantes des économies avancées, montrent des chiffres fournis aujourd'hui par l'Institut coréen de recherche économique (KERI), affilié à la Fédération des industries coréennes (FKI).

La Corée du Sud atteignait moins 1,9% en 2016, ce qui la plaçait en cinquième position parmi les 32 Etats membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), d'après le KERI.

Les touristes sud-coréens parmi les plus dépensiers à l'étranger - 1

L'institut a calculé cette proportion en soustrayant les dépenses des Sud-Coréens outre-mer de celles des étrangers en Corée du Sud, et a mesuré le ratio de cette somme par rapport aux dépenses des ménages. Des chiffres plus faibles signifient que les citoyens locaux ont dépensé plus hors de leurs frontières que les étrangers en visite dans le pays.

Les résultats ont montré que la Norvège venait en tête avec moins 4,3%, suivie par la Lituanie (-2,7%), la Belgique (-2,5%) et l'Allemagne (-2,3%). Dans le cas du Japon, le nombre est devenu positif en 2014 et a atteint 0,6% en 2016.

«Les dépenses extérieures sont le résultat du choix des services de tourisme par les consommateurs locaux et étrangers», a déclaré l'institut. «Cela indique des faiblesses dans la compétitivité de l'industrie du tourisme intérieur.»

Le KERI a cité un rapport du Forum économique mondial l'année dernière selon lequel la compétitivité-prix de la Corée du Sud est passée de 84e en 2007 à 88e en 2017. «(C'est) l'un des éléments importants qui a affecté la compétitivité de la Corée du Sud dans le secteur du tourisme», a-t-il souligné.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page