Go to Contents Go to Navigation

Séoul et Washington parlent de l'exemption de sanctions sur le pétrole iranien

International 05.12.2018 à 15h48
La Corée du Sud et les Etats-Unis discutent des sujets techniques liés à l'exemption de sanctions sur le pétrole iranien le mardi 4 décembre 2018 à Washington. © Ministère des Affaires étrangères

SEOUL, 05 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud et les Etats-Unis ont tenu des discussions de niveau opérationnel cette semaine sur les sujets techniques liés à l'exemption de sanctions sur les importations pétrolières de l'Iran, a fait savoir ce mercredi le ministère des Affaires étrangères.

Le mois dernier, la Corée du Sud s'est vu accorder une exemption de la part des Etats-Unis. Par conséquent, elle peut continuer à acheter du pétrole iranien, bien que le volume ait été abaissé significativement.

Les deux côtés ont tenu une réunion pour établir des mesures de suivi à Washington, selon le ministère.

La délégation a été menée par Hong Jin-wook, directeur général du bureau des affaires de l'Afrique et du Moyen-Orient au ministère des Affaires étrangères. Son homologue a été David Peyman, vice-secrétaire d'Etat adjoint pour contrer la menace financière et les sanctions.

Ils ont discuté de «sujets techniques dont la finance, l'expédition et l'assurance pour soutenir les transactions du secteur commercial», a fait savoir le ministère.

Hong a demandé aux Etats-Unis de fournir des «directives claires» sur les cibles spécifiques des sanctions contre l'Iran le plus tôt possible.

Peyman s'est mis d'accord pour travailler ensemble étroitement via les canaux diplomatiques.

L'équipe sud-coréenne a également inclus des officiels du ministère de l'Economie et des Finances, du ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie et de la Commission des services financiers (FSC).

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page