Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Retour des Sud-Coréens après l'inspection de la ligne ferroviaire occidentale en Corée du Nord

Corée du Nord 05.12.2018 à 19h52

SEOUL/DORASAN, 05 déc. (Yonhap) -- Un groupe de responsables sud-coréens et d'experts en chemins de fer est rentré en Corée du Sud ce mercredi après avoir effectué une inspection conjointe du système ferroviaire dans l'ouest de la Corée du Nord.

Les 28 Sud-Coréens sont passés dans la station Marasan, au sud de la frontière intercoréenne, à 17h11 après une inspection de six jours de la ligne de chemin de fer allant de Kaesong, près de la frontière avec le Sud, à Sinuiju, près de la frontière avec la Chine.

«La condition générale des voies ferrées n'est pas meilleure ni beaucoup pire que lors de notre dernière visite», a déclaré Lim Jong-il, responsable du ministère du Transport qui a dirigé à l'équipe. Lim a participé à l'inspection de 2007.

«Le résultat final nécessitera une étude complémentaire ou approfondie. Sur la base de l'analyse finale, nous pourrons déterminer si (le chemin de fer) est sûr ou non», a-t-il ajouté.

Le train a circulé à une vitesse allant de 20 à 60 km/h pendant la période d'inspection, a fait savoir Lim.

Une autre équipe sud-coréenne va se rendre samedi en Corée du Nord pour effectuer une inspection de la ligne de chemin de fer orientale Donghae, qui durera jusqu'au 17 décembre.

Le train utilisé pour l'inspection de la ligne Gyeongui, la ligne occidentale, est parti en direction de Wonsan, dans l'est du pays, pour préparer l'inspection de la ligne orientale allant du mont Kumgang à la rivière Tumen, à l'extrême nord-est du pays.

L'inspection s'inscrit dans le cadre d'un accord signé en avril par les dirigeants de la Corée du Sud et de la Corée du Nord pour moderniser et éventuellement reconnecter les réseaux ferroviaires à travers la frontière afin de favoriser la réconciliation dans la péninsule coréenne.

Il s'agit de la première inspection du genre depuis 2007, lorsque les Corées ont inspecté un tronçon de chemin de fer de 412 km allant de Kaesong à Sinuiju. Il s'agit également de la première fois qu'un train sud-coréen circule entre le mont Kumgang et la rivière Tumen depuis la division de la péninsule après la guerre de Corée.

Les deux Corées cherchent à organiser une cérémonie de début des travaux en vue de la reconnection des voies routières et ferroviaires à travers la frontière avant la fin de cette année, comme convenu par leurs dirigeants.

Les experts estiment que le réseau ferroviaire nord-coréen est en si mauvais état que des réparations majeures ou son remplacement sont nécessaires avant qu'il puisse être connecté au réseau sud-coréen.

L'équipe sud-coréenne parle à la presse à son retour en Corée du Sud ce mercredi 5 décembre 2018.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page