Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) Le ministre nord-coréen réaffirme à Pékin la volonté de se dénucléariser

Actualités 07.12.2018 à 18h41

PEKIN, 07 déc. (Yonhap) -- Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho a dit ce vendredi à Pékin à son homologue chinois Wang Yi que la volonté de la Corée du Nord de se dénucléariser reste inchangée, selon le ministère chinois des Affaires étrangères.

Les chefs des diplomaties chinoise et nord-coréenne se sont réunis à Pékin moins d'une semaine après un sommet entre le président américain Donald Trump et le président chinois Xi Jinping.

Ri a affirmé que son pays essaie de créer les conditions extérieures pacifiques pour mettre en œuvre une «décision importante» prise par le Parti du travail de Corée. Il a ajouté que la Corée du Nord garde pour politique de débarrasser la péninsule de ses armes nucléaires et de parvenir à la paix et à la stabilité, a indiqué le ministère.

Ri a dit espérer voir une coopération continue entre Pyongyang et Pékin sur la question, notant que les liens bilatéraux sont entrés cette année dans une «nouvelle phase de développement». Les deux nations fêteront en 2019 le 70e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques.

Wang, qui est aussi conseiller d'Etat, a reconnu que la relation bilatérale est sur le point d'entrer dans une «nouvelle étape historique» après les trois sommets entre leurs dirigeants cette année.

Le ministre chinois a dit que la Chine veut que la Corée du Nord maintienne un dialogue avec les Etats-Unis pour parvenir à une «résolution équilibrée» des questions en suspens.

Il a également précisé que le gouvernement chinois soutient le renforcement des relations entre la Corée du Sud et la Corée du Nord et leur volonté de coopération et de réconciliation.

La réunion Ri-Wang a vu la participation du vice-ministre chinois des Affaires étrangères Kong Xuanyou, le représentant spécial pour les affaires nord-coréennes de la Chine.

Selon des sources diplomatiques à Pékin, Ri a été informé des résultats du sommet Trump-Xi qui a eu lieu en Argentine la semaine dernière.

l y a des spéculations selon lesquelles Ri aurait effectué une visite de courtoisie au président Xi durant sa visite à Pékin.

Le ministre est arrivé hier dans la capitale chinoise et prévoit de rentrer dans son pays demain matin.

Ri a voyagé au Vietnam et en Syrie avant d'arriver en Chine.

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho (à gauche) et le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi. (AP=Yonhap)

kimsy@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page