Go to Contents Go to Navigation

Les deux Corées achèvent l'étude conjointe sur l'estuaire du fleuve Han

Actualités 09.12.2018 à 15h55
Les deux Corées achèvent l'étude conjointe sur l'estuaire du fleuve Han - 1

SEOUL, 09 déc. (Yonhap) -- Les deux Corées ont achevé ce dimanche leur étude conjointe sur l'estuaire du fleuve Han en vue de faciliter l'utilisation commune de cette zone maritime où l'accès des civils a été limité, ont fait savoir ce dimanche les ministères des Océans et de la Pêche et de la Défense.

Cette étude de 35 jours avait débuté le 5 novembre en vertu de l'accord militaire intercoréen que leurs ministres de la Défense ont signé le 19 septembre à Pyongyang dans le but de réduire les tensions militaires et de prévenir les affrontements accidentels après le troisième sommet entre le président Moon Jae-in et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

«L'étude conjointe Sud-Nord de la voie fluviale est une mesure importante prise pour la première fois depuis que l'accord d'armistice a été signé en 1953», a déclaré le ministère des Océans dans un communiqué.

«Suite à la 10e réunion militaire entre généraux, dix experts de voies fluviales de chaque côté ont mesuré la profondeur de la voie fluviale à bord de six navires et identifié des voies navigables», a-t-il expliqué.

L'équipe conjointe a utilisé un programme acoustique pour mesurer la profondeur de l'eau sur un total de 660 km de voie navigable et en a déduit la profondeur permettant aux bateaux de naviguer en sécurité en fonction de la marée. L'équipe a découvert 21 récifs grâce à cette étude.

A partir de ces informations, l'Administration hydrographique et océanographique de Corée (KHOA) établira d'ici le 25 janvier prochain une carte provisoire des voies navigables qui sera fournie ensuite aux bateaux privés.

«Nous prévoyons que l'achèvement de l'étude conjointe des deux Corées permettra aux bateaux civils de naviguer librement et en sécurité dans l'estuaire du fleuve Han», a déclaré le ministère des Océans.

Le ministère des Océans projette de mener une étude sur le relief des fonds marins dans cette zone maritime qui sera utilisée par les deux Corées et un projet d'observation des marées à long terme.

Le ministère de la Défense compte de son côté garantir sur le plan militaire la navigation libre de bateaux civils dans l'estuaire du fleuve Han à travers des consultations entre les autorités militaires des deux Corées, tout en se tenant prêt à toute situation.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page