Go to Contents Go to Navigation

Le Sud place ses espoirs dans le «cercle vertueux» des relations intercoréennes et de la dénucléarisation

Actualités 10.12.2018 à 13h47

SEOUL, 10 déc. (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a annoncé aujourd'hui que son gouvernement redoublerait d'efforts diplomatiques pour parvenir à la dénucléarisation et à une paix durable via le «cercle vertueux» de l'amélioration des relations intercoréennes et du processus de dénucléarisation.

S'exprimant à l'ouverture du rassemblement annuel des émissaires du pays à l'étranger, Kang a déclaré que Séoul faisait maintenant face à «une occasion importante de résoudre le problème nucléaire nord-coréen».

«L'avenir ne sera jamais lisse, mais je crois au pouvoir de notre diplomatie», a-t-elle souligné.

La ministre des Affaires étrangères, Kang Kyung-wha, prend la parole lors de la cérémonie d'ouverture de la réunion annuelle des hauts envoyés du pays à l'étranger, à Séoul le 10 décembre 2018.

Le monde prête attention à l'initiative de dialogue de la Corée du Sud avec la Corée du Nord visant à instaurer la paix et la prospérité dans la péninsule, a-t-elle ajouté.

Kang a réaffirmé que la stratégie de Séoul est destinée à resserrer ses liens avec Pyongyang dans le but de favoriser les pourparlers de dénucléarisation malgré les craintes d'un possible désaccord avec les Etats-Unis sur la question.

Les responsables américains sont apparemment préoccupés par le fait qu'une coopération intercoréenne rapide puisse avoir un effet négatif sur les sanctions imposées à Pyongyang et entraver les pourparlers sur la dénucléarisation.

La session annuelle de cinq jours a, quant à elle, rassemblé 181 ambassadeurs, consuls généraux et autres chefs de mission diplomatique dans des pays étrangers.

Les principaux programmes comprennent des conférences spéciales données par Yoon Young-chan, le conseiller aux relations publiques de la présidence, et Yoon Jong-won, l'ambassadeur sud-coréen auprès de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Park Eun-jeong, présidente de la Commission pour la lutte contre la corruption et les droits civils, doit également donner des conférences sur la politique du gouvernement en matière de lutte contre la corruption.

Le conseiller à la sécurité nationale, Chung Eui-yong, prévoit d'informer les émissaires sur les orientations stratégiques et sécuritaires de l'administration Moon Jae-in.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page