Go to Contents Go to Navigation

Près de la moitié des Sud-Coréens accepteraient un discours de Kim à l'Assemblée

National 10.12.2018 à 14h18

SEOUL, 10 déc. (Yonhap) -- Près de la moitié des Sud-Coréens ne seraient pas contre un discours du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à l'Assemblée nationale en cas de visite à Séoul, a montré ce lundi un sondage publié par Realmeter.

Le sondage, effectué auprès de 503 Sud-Coréens à travers le pays, a révélé que 46,7% ont déclaré être favorables à un discours de Kim au Parlement de la Corée du Sud, alors que 40,2% ont affirmé y être opposés.

Le sondage a une marge d'erreur de 4,4 points de pourcentage et un niveau de confiance de 98%.

Parmi les progressistes, le taux de personnes favorables a dépassé 70%, alors que près de 70% des conservateurs sont opposés à un discours de Kim à l'Assemblée.

Par tranche d'âge, plus de la moitié des sondés dans la trentaine et la quarantaine ont répondu positivement tandis que ceux dans la soixantaine ont répondu pour la plupart le contraire. Les quinquagénaires interrogés ont été divisés également.

Selon un autre sondage publié Realmeter jeudi dernier, plus de six Sud-Coréens sur 10 se sont montrés ouverts à l'éventuelle visite du dirigeant nord-coréen à Séoul.

Dans l'accord du sommet de Pyongyang en septembre, Kim a accepté d'effectuer une visite à Séoul à «une date rapprochée» qui signifie, selon le président Moon Jae-in, avant la fin de cette année.

Les perspectives d'un voyage cette année sont incertaines comme les négociations de dénucléarisation de la Corée du Nord avec les Etats-Unis ont réalisé peu de progrès.

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page