Go to Contents Go to Navigation

Les efforts de paix ouvriront la voie à la promotion des droits humains, d'après Moon

Actualités 10.12.2018 à 14h37

SEOUL, 10 déc. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a déclaré aujourd'hui que les efforts visant à instaurer une paix permanente dans la péninsule coréenne contribueraient à promouvoir les droits humains.

Moon a tenu ses propos dans le cadre d'un discours prononcé à l'occasion du 70e anniversaire de la Journée internationale des droits de l'Homme destinée à commémorer l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'Homme par l'Assemblée générale des Nations unies.

«Nettoyer les vestiges de la guerre froide dans la péninsule coréenne et instaurer une paix permanente dans la péninsule permettra de promouvoir les droits humains de tous les peuples», a affirmé Moon.

«Cela ouvrira la voie à la liberté, à la justice et à la paix dans la péninsule coréenne, en Asie du Nord-Est et dans le monde», selon Moon.

Il a souligné que la promotion de la paix garantirait la promotion des droits humains et vice versa.

«Parmi les pays qui ont connu le régime colonial, la dictature et la guerre, peu de pays ont des droits de l'Homme au niveau de la Corée du Sud», a-t-il mis en avant. «Mais nous avons encore un long chemin à parcourir. La guerre dans la péninsule coréenne n'est pas terminée et la paix n'a pas encore été établie.»

C'est la deuxième fois qu'un président sud-coréen en exercice assiste à une cérémonie marquant la Journée des droits de l'Homme, après la participation du président progressiste Roh Moo-hyun en 2003.

Cette photo, prise le 10 décembre 2018, montre le président Moon Jae-in prononçant un discours à Séoul à l'occasion du 70e anniversaire de la Journée internationale des droits de l'Homme.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page