Go to Contents Go to Navigation

Tokyo 2020 : les Corées vont discuter d'un défilé conjoint et d'équipes unifiées

Actualités 11.12.2018 à 15h58

SEOUL, 11 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Corée du Nord discuteront de l'organisation d'une marche commune lors de la cérémonie d'ouverture des prochains Jeux olympiques d'été ainsi que du déploiement d'équipes combinées à l'occasion de leurs entretiens sportifs de cette semaine, a annoncé aujourd'hui un responsable sud-coréen.

Les représentants des sports des deux parties doivent se rencontrer vendredi au bureau de liaison conjoint de Kaesong, une ville frontalière située du côté nord de la frontière intercoréenne. Ce sera leur première rencontre de ce type depuis début novembre. Le vice-ministre du Sport, Roh Tae-kang, dirigera la délégation du Sud. Son homologue nord-coréen sera le vice-ministre du Sport, Won Kil-u.

Un officiel du ministère du Sport du Sud a indiqué que les Jeux olympiques de Tokyo de 2020 seraient la pièce de résistance de leur entretien.

«Avoir des équipes unifiées et marcher ensemble lors de la cérémonie d'ouverture constituent des questions urgentes», a déclaré le responsable. «Nous avons des précédents avec le rassemblement d'équipes et nous devons donc conclure des accords dans des domaines où nous n'avons pas de différences majeures. Nous souhaitons également échanger toutes sortes d'informations.»

La première série de pourparlers a porté davantage sur le suivi d'un accord au sommet visant à coorganiser les Jeux olympiques d'été 2032.

Les Corées ont défilé sous un même drapeau lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver de PyeongChang 2018, organisés en Corée du Sud en février. Elles ont également formé une équipe unifiée féminine de hockey, la première équipe intercoréenne de l'histoire olympique.

Les équipes conjointes de basket-ball, canoë-kayak et aviron des Jeux asiatiques 2018 qui se sont déroulés à Jakarta et Palembang, en Indonésie, ont suivi. L'équipe coréenne a remporté l'or dans les courses de bateaux-dragons, une discipline du canoë-kayak.

Le Sud et le Nord ont également participé ensemble à des tournois internationaux de tennis de table cette année. Ils ont accepté de concourir conjointement en tant que Corée au championnat du monde masculin de handball qui se tiendra en janvier prochain en Allemagne.

Le responsable du ministère du Sport a déclaré que les deux parties n'avaient pas décidé dans quelles disciplines elles souhaiteraient regrouper leurs équipes à Tokyo.

«Je suis sûr que la Corée du Nord a sa liste de sports», a-t-il ajouté. «Nous devons analyser la compétitivité des athlètes des deux côtés et également recueillir leurs opinions.»

Une fois que les Corées auront réglé les détails des équipes olympiques unifiées, elles discuteront de l'organisation de sessions d'entraînement communes dans la perspective des Jeux olympiques.

Avant PyeongChang 2018, les deux Corées avaient également organisé des défilés conjoints dans le cadre de dix compétitions multisports internationales.

Le vice-ministre nord-coréen du Sport, Won Kil-u (à g.), et son homologue sud-coréen, Roh Tae-kang, se serrent la main lors de leurs entretiens sportifs au bureau de liaison intercoréen à Kaesong, en Corée du Nord, le 2 novembre 2018.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page