Go to Contents Go to Navigation

Les deux fédérations de taekwondo vont discuter en Chine de leur intégration

Actualités 11.12.2018 à 17h23

SEOUL, 11 déc. (Yonhap) -- Les deux fédérations internationales de taekwondo vont tenir une réunion en Chine cette semaine afin de parler de leur intégration, ont fait savoir ce mardi des sources sud-coréennes, suite à leur accord du mois dernier signé à Pyongyang.

La Fédération mondiale de taekwondo (WT) et la Fédération internationale de taekwondo (ITF) vont se rencontrer samedi à Wuxi en Chine, la ville hôte des 2018 WT Grand Slam Champions Series, a indiqué la WT.

Elles aborderont la question de la création d'une organisation conjointe, appelée provisoirement «One World One Taekwondo Committee», et de l'organisation de démonstrations communes de taekwondo l'année prochaine en Europe pour commémorer le 25e anniversaire du taekwondo en tant que sport olympique.

La délégation de la WT à Wuxi sera dirigée par son président sud-coréen Choue Chung-won et comprendra également Ahmed Fouly, le président de l'Union africaine de taekwondo et Lee Kyu-seok, président de l'Union asiatique de taekwondo.

Du côté de l'ITF, son président Ri Yong-son et son secrétaire général Kim Sung-hwan devraient être présents.

La WT, basée à Séoul, est actuellement la fédération officielle de taekwondo, reconnue par le Comité international olympique (CIO). L'ITF a des règles différentes de celles de la WT.

Le président de la WT Choue Chung-won (à gauche) et celui de l'ITF Ri Yong-son se serrent la main après la signature d'un accord le 2 novembre 2018 à Pyongyang.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page