Go to Contents Go to Navigation

(Interview Yonhap) Lee Chang-sub de BTOB parle de son album solo avant son service militaire

Actualités 11.12.2018 à 20h23
Lee Chang-sub du groupe de K-pop BTOB.

SEOUL, 11 déc. (Yonhap) -- Lee Chang-sub, le principal vocaliste du groupe de K-pop BTOB, s'est récemment teint les cheveux en blond pour la première fois de sa vie.

Un grand événement l'attend: il va rejoindre l'armée le 14 janvier.

«Est-ce que cela me va? Je me suis teint les cheveux comme ça car ils seront bientôt rasés», a dit le chanteur de 27 ans aux journalistes rassemblés lundi dans les locaux de Cube Entertainment à Séoul.

«Je me sens bien à l'idée de rejoindre l'armée. Cela me donnera du temps pour penser à moi. Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour moi-même. Je reviendrai plus mûr aux niveaux musical et personnel», a-t-il dit.

(Interview Yonhap) Lee Chang-sub de BTOB parle de son album solo avant son service militaire - 2

Son album, intitulé «Mark», est sorti ce mardi à 18 heures. Il s'agit de son premier album solo depuis ses débuts dans la musique il y a six ans.

Réaliser cet album lui a permis de grandir musicalement, en particulier pour ce qui est d'exprimer des émotions à travers la musique. Lee a grandement participé à la production du disque, qui comprend notamment la chanson «Gun», une ballade rock puissante. Il a écrit les paroles de cinq chansons et a pris part à la composition de certaines d'entre elles.

«L'album entier reflète mon goût personnel. Je voulais être une star du rock», a-t-il confié. «Je recommande aux fans les chansons «Gun» et «Ever», qui reflètent mon état d'esprit actuel. J'ai écrit «Gun» en pensant (aux fans de BTOB). Elle parle du désir de disparaître ensemble de ce monde difficile. J'ai voulu exprimer des sentiments complexes issus de relations humaines.»

Derrière son apparence joyeuse se cache un jeune homme ordinaire en proie à l'anxiété et au doute, a dit Lee.

(Interview Yonhap) Lee Chang-sub de BTOB parle de son album solo avant son service militaire - 3

«J'ai très souvent ressenti un sentiment d'inutilité et de doute. Il me fallait beaucoup de temps pour apprendre. Je n'étais pas doué à la naissance», a-t-il expliqué. «Mais je continue d'essayer car j'ai appris, il y a peu, que je pouvais être un modèle pour quelqu'un d'autre.»

Il se souvient avoir rencontré un jeune chanteur qui lui a remis une lettre disant qu'il rêvait de devenir comme lui. «Ca m'a fait très plaisir mais j'ai en même temps ressenti de la responsabilité. J'ai senti peser une lourde charge sur mes épaules et que mon devoir est de protéger ces rêves.»

Lee pense qu'il lui reste beaucoup de travail avant de devenir un vrai artiste, qui est selon lui quelqu'un capable d'interpréter et de communiquer la véritable signification d'une chanson.

«Je pense que je ne pourrais y parvenir qu'en accumulant de l'expérience. A mesure que je vieillis, il se peut que je n'arrive pas à atteindre les notes aiguës comme auparavant, mais je peux devenir plus expressif. Je veux chanter jusqu'à ce que mes cheveux grisonnent et ma voix devienne rauque.»

Lee se produira en concert, intitulé «Space», les 5 et 6 janvier au Yes24 Live Hall à Séoul.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page