Go to Contents Go to Navigation

Kang : «De nombreux pays nous proposent la coopération à l'ère de la 4e révolution industrielle»

Actualités 12.12.2018 à 11h49
Chef de la diplomatie

SEOUL, 12 déc. (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a noté ce mercredi le grand intérêt que la communauté internationale porte aux technologies innovantes de la Corée du Sud à l'ère de la quatrième révolution industrielle.

«La Corée du Sud attire une grande attention au sein de la communauté internationale en tant que leader en matière de développement des technologies innovantes et politiques et de nombreux pays nous proposent de renforcer la coopération à l'ère de la quatrième révolution industrielle», a observé Kang dans un discours prononcé lors d'une conférence organisée par l'Académie diplomatique nationale de Corée (KNDA) et intitulée «A la recherche d'un nouvel horizon de la diplomatie sud-coréenne : défis, questions et réponses de la quatrième révolution industrielle».

«Cela témoigne des attentes élevées à notre égard. En répondant à ces attentes, notre diplomatie doit œuvrer à moyen et long termes à assurer le développement et la sécurité de la nation et à ouvrir une ère de paix et de prospérité sur la péninsule coréenne», a-t-elle souligné.

Le directeur de la KNDA, Cho Sei-young, a de son côté déclaré que «les plus grands sujets d'actualité de la diplomatie sud-coréenne sont aujourd'hui la réalisation de la dénucléarisation de la Corée du Nord et l'établissement d'un ordre pacifique sur la péninsule coréenne».

Cette conférence a rassemblé un grand nombre d'experts coréens et étrangers dont Alec Ross, chercheur invité à l'université Johns Hopkins, pour discuter de l'évolution de l'environnement dans les domaines de la politique internationale, de la sécurité et de l'économie dans un contexte de quatrième révolution industrielle ainsi que des futures orientations de la diplomatie coréenne.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page