Go to Contents Go to Navigation

Des médias nord-coréens fustigent la hausse du budget défense du Sud

Actualités 14.12.2018 à 09h51
Réunion des commandants des armées

SEOUL, 14 déc. (Yonhap) -- Des organes de propagande nord-coréens ont critiqué aujourd'hui la Corée du Sud pour avoir augmenté son budget de la défense pour l'an prochain, qualifiant cette mesure de violation flagrante de l'accord militaire intercoréen visant à réduire les tensions transfrontalières.

Dans le cadre du plan budgétaire approuvé samedi dernier, l'enveloppe de la défense de Séoul a été rallongée de 8,2% par rapport à l'année dernière pour atteindre environ 46.700 milliards de wons (41,6 milliards de dollars), la majeure partie de la hausse étant réservée à une intensification de sa préparation face aux menaces nucléaires de la Corée du Nord.

Le plan de dépenses a été mis en place après que les autorités militaires sud et nord-coréennes ont décidé de réduire les tensions transfrontalières en septembre, en marge du sommet de leurs dirigeants à Pyongyang.

«L'augmentation du budget de la défense représente une version extrême de deux rêves différents sur un seul lit dans lequel les autorités sud-coréennes sourient et promettent d'améliorer les relations en surface, mais ont un rêve différent en coulisse», a déclaré le site de propagande nord-coréen Uriminzokkiri dans un commentaire.

«(La Corée du Sud) ne devrait pas agir de manière imprudente mais plutôt réfléchir sérieusement aux conséquences de l'augmentation des dépenses de défense qui entraînera un vent glacial pour l'amélioration des relations intercoréennes», ajoute le texte.

Meari, un autre média de propagande nord-coréen, a également critiqué la Corée du Sud pour son plan budgétaire de défense, le qualifiant de «grave défi» au réchauffement des relations récents qui régnait dans la péninsule coréenne.

«L'augmentation du budget de la défense du Sud constitue une violation flagrante des déclarations et des accords militaires Nord-Sud, mais également un défi provoquant et grave qui va à l'encontre de l'amélioration des relations intercoréennes et de la tendance de paix dans la péninsule coréenne», a-t-il publié.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page