Go to Contents Go to Navigation

Séoul souhaite renforcer la coopération intercoréenne dans la pêche

Actualités 14.12.2018 à 12h12

SEOUL, 14 déc. (Yonhap) -- La Corée du Sud envisage de créer un groupe de travail chargé de développer la coopération intercoréenne dans le secteur de la pêche, a annoncé aujourd'hui le ministre des Océans et de la Pêche Kim Young-choon.

Kim a tenu ces propos lors d'une réunion de presse, soulignant que l'industrie de la pêche «serait le domaine de coopération le plus facile à promouvoir pour travailler avec la Corée du Nord».

En évoquant les possibilités de pêche des bateaux sud-coréens non seulement dans les eaux situées près des régions frontalières, mais également dans les eaux territoriales nord-coréennes, le ministre a également suggéré d'autres initiatives telles que la modernisation des principaux ports de la Corée du Nord et la création de zones industrielles spéciales.

«De tels projets nécessiteraient beaucoup de fonds et de temps. [...] Avant de soutenir de tels projets, nous pourrions procéder à des inspections préliminaires», a-t-il indiqué, ajoutant que les progrès de la dénucléarisation de Pyongyang devaient être prioritaires.

Lors du troisième sommet intercoréen qui s'est tenu à Pyongyang en septembre, le dirigeant sud-coréen Moon Jae-in et son homologue du Nord Kim Jong-un sont convenus de créer une zone de pêche commune près de la frontière maritime très surveillée entre l'île de Baengnyeong (Corée du Sud) et Jangsan Cape, une base navale nord-coréenne. Seulement 17 kilomètres séparent les deux zones.

Le ministre des Océans et de la Pêche Kim Young-choon.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page