Go to Contents Go to Navigation

Le Premier ministre s'engage à renforcer les échanges commerciaux avec l'Algérie

National 17.12.2018 à 11h29

ALGER, 16 déc. (Yonhap) -- Le Premier ministre Lee Nak-yon a promis dimanche que son pays renforcerait ses échanges et sa coopération avec l'Algérie sur la base du partenariat stratégique bilatéral vieux de 12 ans.

Lee a tenu ces propos après son arrivée dans ce pays du nord-ouest de l'Afrique marquant la première étape de son voyage dans trois pays du Maghreb qui le mènera également en Tunisie et au Maroc.

Le Premier ministre sud-coréen Lee Nak-yon (à g.) s'entretient avec son homologue algérien Ahmed Ouyahia à Alger, le 16 décembre 2018.

«Je suis le premier chef du gouvernement sud-coréen à visiter l'Algérie, le seul pays africain à entretenir un partenariat stratégique avec notre pays. Il est temps de renforcer davantage les relations bilatérales», a déclaré Lee lors d'une réunion avec des résidents sud-coréens.

«Douze années se sont écoulées depuis que les deux pays ont noué un partenariat stratégique sous la présidence de Roh Moo-hyun. Les échanges humains et le commerce n'ont pas été suffisants pendant cette période, car la politique diplomatique de Roh n'a pas été héritée par ses successeurs», a déclaré Lee.

Il a ensuite souligné que le gouvernement sud-coréen était désormais clairement déterminé à diversifier sa diplomatie et à renforcer ses relations avec l'Algérie, en particulier dans les échanges humains et le commerce.

Le Premier ministre a également visité un monument aux morts et une salle de l'indépendance au mémorial du Martyr à Alger avec son homologue algérien, Ahmed Ouyahia.

Le voyage de Lee a pour but de promouvoir les liens économiques avec les trois pays africains, en particulier pour les entreprises coréennes opérant dans ces pays, selon son bureau.

Lee et sa délégation ont pris l'avion présidentiel, car le président Moon Jae-in l'a encouragé à l'utiliser pour des voyages à l'étranger.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page