Go to Contents Go to Navigation

Les fans de BTS font des dons aux victimes de l'esclavage sexuel

National 17.12.2018 à 16h42
(Capture d'écran du site Internet de la House of Sharing)

SEOUL, 17 déc. (Yonhap) -- Les fans du groupe de K-pop Bangtan Boys (BTS), ARMY, ont fait don de produits d'hiver à la House of Sharing, un centre d'accueil de femmes sud-coréennes qui ont été forcées à se prostituer dans des bordels militaires japonais durant la Deuxième Guerre mondiale.

La House of Sharing, située à Gwangju, près de Séoul, a déclaré hier sur son site Internet que des fans du boys band se sont récemment rendus au centre pour faire don d'articles de protection contre le froid comme des gants, chaussures et sous-vêtements chauds, ainsi que de fruits aux victimes appelées par euphémisme «femmes de réconfort».

«Nous apprécions vraiment leurs dons. Nous sollicitons leur intérêt et soutien continu», a déclaré la House of Sharing.

ARMY a donné sous forme de contribution des produits d'une valeur globale de 10 millions de wons (8.900 dollars) au centre jusqu'en novembre.

Des historiens estiment que plus de 200.000 femmes, pour la plupart coréennes, ont été réduites à l'esclavage sexuel au profit des soldats japonais pendant la guerre. La péninsule coréenne était sous le joug colonial japonais de 1910 à 1945.

Il ne reste aujourd'hui plus que 25 victimes inscrites auprès du gouvernement et toujours en vie.

(Capture d'écran du site Internet de la House of Sharing)

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page