Go to Contents Go to Navigation

Une annonce surprise est possible pour un 2e sommet Corée du Nord-USA, selon Kang

Actualités 11.01.2019 à 11h11
La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha prend la parole le vendredi 11 janvier 2019, à l'Assemblée nationale, lors d'une réunion de la commission spéciale pour la dénucléarisation de la péninsule coréenne du parti au pouvoir, le Parti démocrate (PD).

SEOUL, 11 jan. (Yonhap) -- La ministre des Affaires étrangères Kang Kyung-wha a déclaré ce vendredi qu'elle n'excluait pas la possibilité d'une annonce surprise pour un deuxième sommet entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

Kang a fait cette remarque dans un contexte de souhait que l'éventuel deuxième sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump crée un nouvel élan diplomatique pour la dénucléarisation de Pyongyang et une paix permanente sur la péninsule.

«Les principaux responsables des Etats-Unis ont laissé entendre récemment qu'il y a eu des communications entre Pyongyang et Washington pour l'éventuel deuxième sommet Corée du Nord-Etats-Unis», a écrit Kang dans un texte pour une conférence organisée par la commission spéciale pour la dénucléarisation de la péninsule du parti au pouvoir, le Parti démocrate (PD).

Trump a dit récemment que le lieu du sommet serait probablement annoncé «dans un futur pas si éloigné». Dans son discours du Nouvel An, Kim a également exprimé son désir de rencontrer le président américain «à tout moment».

Kang a souligné qu'il y avait une nécessité d'avoir «une communication et des consultations étroites» entre les pays concernés à l'approche d'une série de grands événements diplomatiques, comme le sommet Kim-Trump et la visite à Séoul de Kim.

Concernant le sommet de Kim avec le président chinois Xi Jinping à Pékin cette semaine, Kang a estimé que la dernière rencontre entre les deux dirigeants ont montré une amitié proche entre les alliés communistes et a approfondi leur communication stratégique avant le possible sommet de Kim avec Trump.

Sur le rôle de Séoul dans les efforts de paix, Kang a souligné la nécessité d'efforts pour un progrès «important» dans les relations intercoréennes et pour dénucléariser la péninsule si Kim effectue un voyage sans précédent à Séoul.

Durant son troisième sommet avec le président Moon Jae-in à Pyongyang en septembre 2018, Kim a convenu de venir à Séoul pour faire suite au voyage au Nord de Moon. Séoul pense que la visite au Sud de Kim facilitera les efforts de paix.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page