Go to Contents Go to Navigation

Kaesong : l'examen de la demande des entrepreneurs nécessitera plus de temps

Actualités 14.01.2019 à 14h38
Porte-parole du ministère de l'Unification Baik Tae-hyun. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- Le gouvernement sud-coréen a besoin de plus de temps pour examiner la demande récente du groupe d'entrepreneurs souhaitant se rendre au complexe industriel de Kaesong en Corée du Nord, alors qu'il s'agit d'un cas unique nécessitant une compréhension de la communauté internationale, a déclaré ce lundi le ministère de l'Unification.

Environ 180 entrepreneurs qui opéraient des usines au parc industriel intercoréen de Kaesong ont demandé la semaine dernière l'approbation de l'Etat pour une visite là-bas ce mercredi afin de vérifier l'état des équipements qu'ils ont laissés quand le complexe a fermé soudainement en 2016.

Il s'agit de la septième tentative pour une visite au parc industriel depuis sa fermeture.

«Le gouvernement partage la perception qu'il est nécessaire (pour eux) de se rendre (au parc industriel) pour la protection du droit de propriété de notre peuple», a dit le porte-parole du ministère, Baik Tae-hyun, lors d'un point de presse régulier. «(Mais) il faudra plus de temps pour examiner leur demande d'effectuer une visite en Corée du Nord.»

Baik a ajouté qu'il faut généralement environ une semaine pour compléter le processus d'examen d'une demande de visite au Nord mais il faudra plus de temps pour la dernière demande car la visite au complexe de Kaesong est un «cas unique».

«Comme vous le savez, la visite à Kaesong des entrepreneurs implique non seulement une discussion entre agences gouvernementales concernées mais aussi un processus pour obtenir la compréhension de la communauté internationale et des consultations détaillées avec la Corée du Nord», a-t-il déclaré.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page