Go to Contents Go to Navigation

Incident du radar militaire : rencontre entre hauts officiers sud-coréens et japonais à Singapour

Actualités 14.01.2019 à 17h01
Incident du radar militaire : rencontre entre hauts officiers sud-coréens et japonais à Singapour - 1

SEOUL, 14 jan. (Yonhap) -- La Corée du Sud et le Japon ont tenu une réunion de niveau général à Singapour ce lundi pour aborder les «malentendus réciproques» sur la querelle concernant l'utilisation par l'armée sud-coréenne d'un radar militaire pour une opération de secours humanitaire le mois dernier, a déclaré le ministère de la Défense.

Tokyo accuse le navire de guerre sud-coréen d'avoir pointé son radar de conduite de tir sur un avion de patrouille maritime japonais le 20 décembre dernier.

Séoul rejette cette revendication, en disant que le navire était là-bas pour une mission de secours d'un bateau nord-coréen qui était à la dérive dans les eaux internationales de la mer de l'Est.

Les deux cotés ont tenu leur première série de discussions ce matin à l'ambassade sud-coréenne à Singapour. La deuxième série est en cours à l'ambassade japonaise à Singapour cet après-midi.

La délégation sud-coréenne est menée par le vice-amiral d'escadre Boo Suk-jong, directeur du soutien militaire au Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS), et Lee Won-ik, directeur général de la politique internationale au ministère de la Défense.

Le général de corps aérien Atsushi Hikita, le directeur des opérations au JCS de Tokyo, et Takeshi Ishikawa, un haut officiel du ministère de la Défense, sont les délégués de la partie japonaise.

Les deux pays ont tenu une visioconférence de niveau opérationnel sur ce sujet le 27 décembre, au cours de laquelle ils ont seulement confirmé leurs divergences sur cette affaire.

Le lendemain, Tokyo a publié un clip vidéo pour soutenir sa revendication et, plus tard, Séoul a également publié des images pour rejeter la revendication du Japon, en renouvelant ses appels à Tokyo pour que ce dernier mette fin à la déformation de faits et présente des excuses pour avoir effectué un vol à basse altitude vers le navire de guerre sud-coréen qui menait une opération de secours humanitaire.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page