Go to Contents Go to Navigation

Moon déclare un plan pour une «économie hydrogène»

Actualités 17.01.2019 à 14h26
Discours de Moon

SEOUL, 17 jan. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a officialisé ce jeudi un plan destiné à bâtir une «économie hydrogène», un jour après que le gouvernement a annoncé un plan ambitieux pour augmenter à 80.000 le nombre de voitures à hydrogène en moins de quatre ans.

«La détermination de notre gouvernement à (bâtir) une économie hydrogène est ferme», a souligné Moon lors d'une visite à Ulsan à 410 km au sud-est de Séoul avec des patrons d'entreprises liées à l'hydrogène dont Hyundai Motor Co.

Le constructeur automobile sud-coréen est l'un des leaders du monde dans les voitures électriques à pile à combustible à hydrogène. Il y a environ 2.000 voitures à pile à combustible à hydrogène en Corée du Sud, mais le ministère des Finances a annoncé hier son plan cherchant à augmenter leur nombre à 80.000 en 2022.

«Contrairement au (dioxyde de) carbone qui crée des gaz à effet de serre et des particules fines, l'hydrogène est une énergie propre qui produit seulement de l'eau comme un sous-produit. Aussi, les voitures à hydrogène ont un effet de purification des particules fines lorsqu'elles fonctionnent», a fait remarquer le président lors de la réunion dans cette ville industrielle qui abrite de nombreuses entreprises spécialisées dans le domaine de l'hydrogène, comme une usine de Hyundai Motor.

Moon a dévoilé un plan en vue d'augmenter le nombre de voitures à hydrogène dans le pays à 1,8 million d'ici 2030.

Pour ce faire, le gouvernement fournira des subventions pour les taxis et camions électriques à pile à combustible, a-t-il ajouté.

Il travaillera aussi avec les collectivités locales pour augmenter le nombre d'autobus électriques à pile à combustible à 2.000 d'ici 2022 et pour remplacer tous les 820 autocars de police par des versions électriques à pile à combustible à partir de 2021.

«Si le nombre de voitures à hydrogène atteint l'objectif du gouvernement d'ici 2030, cela devrait réduire annuellement d'environ 30.000 tonnes, soit environ 10%, les particules fines qui sont actuellement produites», a prévu le président.

Moon a récemment souligné l'importance de l'hydrogène comme une nouvelle source d'énergie mais c'est la première fois qu'il rendait officielle la politique de son gouvernement pour une économie hydrogène.

«L'hydrogène est une ressource inépuisable qui se trouve n'importe où. A l'heure actuelle, extraire (de l'énergie) des combustibles fossiles est courant mais produire des énergies renouvelables à partir des énergies solaire, éolienne et bio deviendra courant dans le futur», a estimé Moon.

Il a également souligné que le pays n'avait pas d'autres choix que de se tourner vers les énergies renouvelables.

«Nous sommes un pays pauvre en énergie qui repose sur les importations pour 95% de ses besoins énergétiques. Une fois que nous serons capables de fournir une certaine part des énergies à travers l'économie hydrogène, nous pourrons développer de manière plus stable notre économie et renforcer notre sécurité en énergie», a dit le président.

En outre, Moon a affirmé que le plan contribuerait aussi à l'économie sud-coréenne en notant que le secteur des nouvelles énergies créera 200.000 nouveaux emplois d'ici 2030. «L'économie hydrogène nous ouvrira la porte à de nouvelles opportunités», a-t-il ajouté.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page