Go to Contents Go to Navigation

Les deux Corées chercheront des échanges dans le «ssireum»

Actualités 07.02.2019 à 09h04

SEOUL, 07 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud et la Corée du Nord prévoient de tenir une réunion sur les moyens de renforcer les échanges dans le «ssireum», une forme de lutte traditionnelle coréenne, au mont Kumgang la semaine prochaine, a annoncé mercredi l'Association coréenne de ssireum (KSA).

Park Pal-yong, président de la KSA, prévoit d'entamer une visite transfrontalière de deux jours mardi prochain pour rencontrer des officiels nord-coréens en charge de ce sport, selon la KSA.

«L'un des sujets qui seront sur la table est la coorganisation d'un festival de ssireum prévu en juin», a dit Jeong In-gil, officiel de l'association.

L'événement, appelé «Festival Dano», aura lieu dans la province du Gangwon, en Corée du Sud, mais le lieu pourrait changer si les deux parties décident de le coorganiser, a dit Jeong en ajoutant que plusieurs séries de réunions de niveau opérationnel se poursuivront pour fixer les détails.

Les deux Corées prévoient également d'unifier la terminologie et les différentes règles du ssireum et de renforcer les échanges humains, selon la KSA.

Ces efforts ont pris de l'ampleur depuis novembre dernier après que le Sud et le Nord ont réussi à inscrire conjointement le ssireum sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco).

Séoul avait proposé une candidature conjointe après le sommet intercoréen historique d'avril 2018 et Pyongyang avait répondu de manière positive. Il s'agissait de la première inscription conjointe dans la liste.

Datant de la période des Trois Royaumes (Ier s. av. J.-C.-VIIe s. ap. J.-C.), le ssireum est une tradition populaire, qui se joue dans un cercle couvert de sable. Les lutteurs portent une culotte qu'ils agrippent pour tenter de faire tomber l'adversaire.

Ce sport se pratique lors de fêtes et festivals traditionnels mais a perdu en popularité au fil du temps au profit des sports modernes en Corée du Sud. En Corée du Nord, en revanche, le ssireum est toujours populaire avec une grande compétition qui a lieu chaque année à Pyongyang durant Chuseok, ou «fête des moissons», au début de l'automne.

Les deux Corées chercheront des échanges dans le «ssireum» - 1

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page