Go to Contents Go to Navigation

Pyongyang silencieux sur la visite au Nord de l'émissaire américain

Actualités 07.02.2019 à 16h34
L'émissaire spécial américain pour les discussions sur le nucléaire nord-coréen, Stephen Biegun, et l'ancien ambassadeur nord-coréen en Espagne, Kim Hyok-chol. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 07 fév. (Yonhap) -- Les médias nord-coréens sont restés muets sur la visite en Corée du Nord de l'émissaire spécial américain pour les discussions sur le nucléaire nord-coréen, Stephen Biegun, ce jeudi, au deuxième jour de sa visite à l'approche du sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump plus tard ce mois-ci.

Biegun est arrivé à Pyongyang hier pour un dialogue de niveau opérationnel avec son nouvel homologue Kim Hyok-chol, l'ancien ambassadeur en Espagne.

Le département d'Etat américain avait fait savoir dans un communiqué la semaine dernière que les deux côtés discuteraient des «prochaines mesures» pour la dénucléarisation de la Corée du Nord, mais n'avait pas dévoilé la date ni l'endroit du dialogue.

Trump a annoncé durant son discours sur l'état de l'Union mardi (heure américaine) que le deuxième sommet avec Kim aura lieu au Vietnam les 27 et 28 février.

Les médias nord-coréens, dont le principal quotidien officiel Rodong Sinmun et l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), cependant, n'ont donné aucune nouvelle liée à la visite de Biegun ou à l'annonce du sommet.

Quand le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo a effectué une visite à Pyongyang en octobre, le Nord avait également gardé la silence jusqu'au lendemain avant de rapporter la rencontre entre l'officiel américain et Kim Jong-un.

La voyage à Washington du vice-président du Comité central du Parti du travail du Nord, Kim Yong-chol, le mois dernier, n'a été rapporté par les médias nord-coréens qu'après que Kim a briefé le dirigeant sur les résultats de sa visite, qui a compris des rencontres avec Trump et d'autres officiels de haut niveau pour des pourparlers sur le deuxième sommet entre les deux pays.

Par ailleurs, des médias de propagande du Nord ont appelé à plusieurs reprises la Corée du Sud à arrêter les exercices militaires conjoints avec les Etats-Unis.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page