Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Sud rejoint un consortium international pour l'e-navigation

International 08.02.2019 à 11h47

SEOUL, 08 fév. (Yonhap) -- La Corée du Sud est devenue une membre fondatrice d'un consortium international qui universalisera et standardisera un système pour la navigation maritime sécuritaire, a annoncé ce vendredi le ministère des Océans et de la Pêche.

Le consortium pour la Maritime Connectivity Platform (MCP) a été lancé à Copenhague avec les gouvernements et des institutions de recherche de la Corée du Sud, de la Suède, du Danemark, de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne, selon le ministère.

La MCP est une plate-forme centrale de l'e-navigation poursuivie par l'Organisation maritime internationale (OMI) pour construire une base de communication électronique entre les navires afin d'améliorer la sécurité en mer. L'OMI prévoit d'adopter l'e-navigation après 2020.

Le ministère des Océans et l'Institut coréen de recherche d'ingénierie navale et océanique (KRISO) prendront part au consortium.

Des officiels du ministère ont dit que la Corée du sud souhaitait accueillir le secrétariat du consortium MCP et lancer l'assemblée générale dans le pays.

Le gouvernement a commencé à développer son propre système d'e-navigation en 2016 dans le cadre d'un plan de cinq ans avec un investissement de 130,8 milliards de wons (113,16 millions de dollars). Le gouvernement a mis en place la MCP avec la Suède et le Danemark et prévoit de lancer le service d'e-navigation en 2021.

Une image présentant la Maritime Connectivity Platform (MCP) © Ministère des Océans et de la Pêche

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page