Go to Contents Go to Navigation

La Corée du Nord condamne le Japon suite à sa revendication sur Dokdo

International 11.02.2019 à 21h40

SEOUL, 11 fév. (Yonhap) -- La Corée du Nord a fermement condamné le Japon ce lundi suite à sa récente revendication sur l'île sud-coréenne de Dokdo, qu'elle apparente à un acte «de gangster».

«Mettant en colère l'entière nation coréenne est l'acte de gangster des réactionnaires japonais qui, en niant catégoriquement les crimes du passé, affirment de façon invraisemblable que le territoire de la Corée leur appartient», a indiqué un commentaire de l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), en parlant de la revendication sur Dokdo récemment renouvelée par le ministre japonais des Affaires étrangères.

«L'île (de Dokdo) est une partie inaliénable de la Corée à la fois dans son nom et dans la réalité», poursuit le commentaire. «Même des données historiques et des cartes japonaises, sans parler de tous les documents historiques coréens, désignent l'île (de Dokdo) comme appartenant à la Corée. Aucune d'entre elles ne la désigne comme faisant partie du Japon.»

«Si les réactionnaires japonais continuent à faire preuve d'imprudence dans leur volonté d'expansion territoriale, ignorant les protestations de la RPDC (Corée du Nord) et des pays voisins, ils s'isoleront encore plus vite et courront à leur perte», selon la KCNA.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page