Go to Contents Go to Navigation

Construction navale : Hyundai Heavy en passe de racheter Daewoo Shipbuilding

Actualités 12.02.2019 à 16h08
Construction navale : Hyundai Heavy en passe de racheter Daewoo Shipbuilding - 1

SEOUL, 12 fév. (Yonhap) -- Hyundai Heavy Industries Co., le premier chantier naval au monde, s'apprête à racheter son concurrent local Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering Co., a fait savoir ce mardi la Korea Development Bank (KDB).

La banque a indiqué que Samsung Heavy Industries Co., le numéro deux de l'industrie de la construction navale sud-coréenne, a affiché son intention de ne pas participer à la course au rachat de Daewoo Shipbuilding.

Hyundai Heavy et la KDB signeront un accord officiel au début de mars, selon la banque publique. Le mois dernier, les deux ont conclu un accord provisoire.

La KDB est le principal créancier de Daewoo Shipbuilding et détient 55,7% des parts de la société.

En vertu de l'accord estimé à plus de 2.000 milliards de wons (1,78 milliard de dollars), la KDB transmettra ses actions Daewoo Shipbuilding à Hyundai Heavy et acquerra des titres de Hyundai Heavy d'une valeur globale de 1.500 milliards de wons qui seront émis plus tard. La banque envisagera aussi d'accorder une aide financière de 1.000 milliards de wons à Daewoo Shipbuilding.

En contrepartie, Hyundai Heavy sera divisé en deux entités, dont l'une sera cotée en Bourse. Hyundai Heavy vendra aussi ses actions à la KDB.

Si l'accord se déroule comme prévu, Hyundai Heavy Industries Holdings Co., la société mère de Hyundai Heavy, possèdera une participation de 26% dans la nouvelle entité et la KDB 18%.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page