Go to Contents Go to Navigation

Légère baisse de la popularité de Moon en raison des difficultés économiques

Actualités 14.02.2019 à 09h42
Réunion du cabinet

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- La cote d'approbation du président Moon Jae-in a légèrement baissé par rapport à la semaine précédente, a révélé aujourd'hui un sondage, dans un contexte d'inquiétudes quant à une baisse des prix de l'immobilier et un ralentissement de l'économie.

Dans le sondage mené par Realmeter, le taux d'approbation de Moon s'élevait à 49,6%, en baisse de 0,8% par rapport à un sondage hebdomadaire distinct réalisé la semaine dernière.

La dernière enquête a été menée du lundi au mercredi, tandis que l'enquête hebdomadaire est réalisée tout au long de la semaine. Le résultat du dernier sondage conduit sur une semaine est attendu le lundi.

Le sondeur local a fait remarquer que le mouvement presque plat de la cote d'approbation de Moon pouvait être dû à des préoccupations économiques, pouvant provoquer à la fois une hausse et une baisse de sa cote de popularité.

Parmi les questions favorables au président, on peut citer son soutien à ce qu'il appelle une croissance innovante, tandis que celles qui affectent négativement sa cote de popularité peuvent inclure la hausse récente du taux de chômage et la chute des prix de l'immobilier provoquée par les efforts du gouvernement pour faire baisser les prix, a-t-il ajouté.

En revanche, le taux d'approbation du parti au pouvoir, le Parti démocrate (PD), a augmenté de 2 points de pourcentage à 40,9%, tandis que celui de son principal rival, le Parti Liberté Corée (PLC), a plongé de 3,2 points à 25,7%.

Un tel contraste fait suite à une controverse provoquée par trois députés du PLC qui ont organisé conjointement une audience publique visant en grande partie à qualifier le mouvement de 1980 pour la démocratie à Gwangju, siège du parti au pouvoir, d'émeute organisée et exécutée par les forces spéciales nord-coréennes.

Dans une autre enquête également réalisée cette semaine par Realmeter, 55% des personnes interrogées ont reconnu la nécessité de punir ceux qui tentent de déformer les faits sur le mouvement pour la démocratisation du 18-Mai, tandis que 35% s'y sont opposés.

La cote de popularité du Parti de la justice, progressiste, a augmenté de 0,3 point à 6,5%, tandis que celle du Parti Bareunmirae (PB), conservateur, s'est affaissée de 1,2 point à 5,6%.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page