Go to Contents Go to Navigation

Le Fonds des Nations unies pour la population ouvre un bureau à Séoul

Actualités 14.02.2019 à 11h37
Université Yonsei
Le vice-ministre des Affaires étrangères Lee Tae-ho (à dr.) échange le mercredi 13 février 2019 une poignée de main avec la directrice exécutive du FNUAP, Natalia Kanem, à son ministère à Séoul. ⓒ Ministère des Affaires étrangères

SEOUL, 14 fév. (Yonhap) -- Le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) a annoncé ce jeudi avoir ouvert un bureau en Corée du Sud, sur le campus de l'université Yonsei à Séoul, dans le but de renforcer la coopération avec le gouvernement et les groupes civiques sud-coréens.

«Il est très significatif d'ouvrir le bureau Corée du Sud cette année alors que le FNUAP célèbre le 50e anniversaire de sa création», a déclaré la directrice exécutive de l'agence onusienne, Natalia Kanem.

La directrice exécutive a de même noté que la Corée du Sud a investi massivement dans la santé publique, la planification familiale et le développement des droits et des intérêts des femmes dans les années 1970 alors qu'elle était encore un pays en voie de développement.

«Aujourd'hui, la Corée du Sud détient des ressources et expériences riches pour soutenir les pays en voie de développement du monde et se trouve dans une position permettant de partager des modèles exemplaires», a-t-elle constaté.

Kanem a de même fait part de son espoir de voir le bureau de Séoul renforcer les échanges avec la Corée dans le vieillissement de la population et d'autres diverses questions et aider les citoyens du monde à bénéficier d'une vie saine et jouir de leurs droits.

Le président de l'université Yonsei, Kim Yong-hak, a de son côté promis tout son soutien au FNUAP et dit souhaiter continuer à travailler étroitement avec l'agence onusienne.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page