Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La part de Sud-Coréens opposés à l'homosexualité sous les 50% pour la première fois

Actualités 17.02.2019 à 14h44

SEOUL, 17 fév. (Yonhap) -- Le pourcentage de Sud-Coréens qui s'opposent à l'homosexualité est passé en dessous des 50% pour la première fois, a montré ce dimanche un rapport de l'Institut coréen de l'administration publique.

Selon un sondage effectué en 2018 auprès de 8.000 adultes sud-coréens, 49% des interrogés ont répondu ne pas accepter l'homosexualité, en baisse par rapport aux 57,2% enregistrés en 2017.

Les Sud-Coréens opposés à l'homosexualité étaient 62,1% en 2013. Ce pourcentage est en baisse constante depuis lors.

Concernant l'exclusion des minorités, les femmes ont été moins enclines que les hommes à accepter les criminels, les homosexuels, les transfuges nord-coréens et les immigrants.

Les hommes se sont montrés moins ouverts envers les personnes ayant une déficience physique et les enfants de familles monoparentales.

Concernant l'orientation politique, davantage de Sud-Coréens se sont identifiés comme étant libéraux, selon le rapport. Le rapport a montré que 31,4% se sont identifiés comme libéraux et 21,2% comme conservateurs.

En 2013, 22,6% des Sud-Coréens s'étaient déclarés comme étant libéraux et 31% comme conservateurs.

La part de Sud-Coréens opposés à l'homosexualité sous les 50% pour la première fois - 1

kimsy@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page