Go to Contents Go to Navigation

Les Etats-Unis veulent dénucléariser la Corée du Nord par «gros morceaux», d'après un officiel

Actualités 22.02.2019 à 10h34

WASHINGTON, 21 fév. (Yonhap) -- Les Etats-Unis cherchent à agir rapidement et par «très gros morceaux» pour dénucléariser la Corée du Nord et offrir un meilleur avenir à sa population, a déclaré jeudi un haut responsable de l'administration américaine.

Les deux pays sont engagés dans des négociations en vue du deuxième sommet de la semaine prochaine entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

«Je pense que nous devons agir rapidement et par très gros morceaux. Nous ne cherchons pas à mettre en place des mesures progressives en tant que facteur clé de ce processus», a déclaré le responsable aux journalistes lors d'un point de presse.

Trump et Kim devraient se rencontrer les 27 et 28 février à Hanoï, au Vietnam, afin de concrétiser un accord conclu lors de leur premier sommet afin de poursuivre la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

Le responsable a admis que le développement d'une entente commune de «dénucléarisation» est une priorité absolue dans les négociations bilatérales.

Il a également nié que le retrait des troupes américaines de la Corée du Sud ait été discuté dans le cadre d'un accord.

Les Etats-Unis veulent dénucléariser la Corée du Nord par «gros morceaux», d'après un officiel - 1

Les négociations sont menées par l'émissaire spécial américain pour la Corée du Nord, Stephen Biegun, et son homologue nord-coréen, Kim Hyok-chol.

Les deux envoyés sont arrivés à Hanoï cette semaine et ont repris leurs pourparlers après trois jours de réunions à Pyongyang au début de ce mois.

La mesure dans laquelle le Nord s'engagera à démanteler ses programmes d'armes nucléaires et balistiques ainsi que les concessions que les Etats-Unis offriront en retour vont constituer le point central des négociations.

Parmi les sujets les plus évoqués figurent la fermeture de la principale installation nucléaire nord-coréenne à Yongbyon et l'acceptation par les Etats-Unis d'un allégement partiel des sanctions pour le Nord et d'une déclaration mettant officiellement fin à la guerre de Corée (1950-1953).

Le responsable a précisé que les Etats-Unis auraient besoin d'un inventaire complet de l'arsenal nucléaire nord-coréen, probablement «bien avant» la fin du processus de dénucléarisation.

Mais pour l'instant, il a indiqué que la priorité immédiate était de geler toutes les armes de destruction massive et le programme balistique de la Corée du Nord.

«Je ne sais pas si la Corée du Nord a déjà fait le choix de la dénucléarisation, mais la raison pour laquelle nous nous sommes engagés dans cette situation est que nous pensons qu'il y a une possibilité», a-t-il déclaré.

Trump a récemment souligné qu'il n'était pas pressé de dénucléariser la Corée du Nord tant que le régime s'abstiendrait de tester ses armes nucléaires et missiles balistiques.

«Pas pressé ne veut pas dire pas important», a souligné le responsable, ajoutant que cela signifie simplement que les Nord-Coréens doivent faire le bon choix.

Lors du sommet de la semaine prochaine, un autre officiel de l'administration a déclaré que son format serait similaire à celui du premier sommet de Singapour, en juin dernier, avec une réunion individuelle entre les dirigeants, suivie d'un repas et de réunions élargies avec les délégations respectives.

lp@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page