Go to Contents Go to Navigation

Dokdo : Séoul condamne le «jour de Takeshima» au Japon

Actualités 22.02.2019 à 15h56
Contre la revendication territoriale japonaise sur les îlots de Dokdo

SEOUL, 22 fév. (Yonhap) -- Le ministère des Affaires étrangères a condamné ce vendredi le Japon pour sa revendication territoriale répétée sur les îlots sud-coréens de Dokdo dans la mer de l'Est, qui a été à nouveau manifestée à travers un événement officiel.

La préfecture japonaise de Shimane a organisé l'événement pour le «jour de Takeshima» plus tôt dans la journée dans le but de promouvoir son droit territorial sur Dokdo.

Un haut officiel japonais a assisté à la cérémonie, selon le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Dans un communiqué, le ministère a exhorté le Japon à cesser immédiatement «toute provocation» sur Dokdo et à regarder l'histoire en face.

Il a souligné que les îlots faisaient clairement partie du territoire coréen historiquement, géographiquement et selon le droit international.

Pour les Coréens, la revendication du Japon est un vestige de son passé impérialiste, notamment sa colonisation de la Corée de 1910-1945.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page