Go to Contents Go to Navigation

Le Nord ne cherche qu'une levée partielle des sanctions, d'après son ministre des Affaires étrangères

Actualités 01.03.2019 à 10h19
Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho donne une conférence de presse à l'hôtel Melia à Hanoï, le vendredi 1er mars 2019.
Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho donne une conférence de presse à l'hôtel Melia à Hanoï, le vendredi 1er mars 2019.

HANOI, 01 mars (Yonhap) -- La Corée du Nord cherche à lever partiellement les sanctions des Etats-Unis, et non complètement, en échange du démantèlement de son principal site nucléaire et d'autres actions, a déclaré ce vendredi le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho.

Ri a fait cette remarque lors d'une conférence de presse impromptue à l'hôtel Melia à Hanoï, au Vietnam, quelques heures après que le sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump n'a pas réussi à produire d'accord.

Ri a déclaré que le Nord cherche plus particulièrement la levée des sanctions des cinq résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, adoptées en 2016 et 2017.

Il a affirmé que ces mesures endommagent surtout les moyens de subsistance du peuple nord-coréen.

Ses remarques contredisent Trump qui a dit que le sommet a été interrompu parce que les Nord-Coréens souhaitent la levée totale des sanctions, ce qu'il ne pouvait pas accepter.

«(Nous avons proposé) de démanteler de façon permanente et entière toutes les installations de production de matières nucléaires à Yongbyon, dont le plutonium et l'uranium, devant des experts américains et à travers des opérations conjointes de techniciens des deux pays si les Etats-Unis lèvent une partie des sanctions des Nations unies (ONU), en d'autres termes, celles qui entravent l'économie privée et la vie du peuple», a dit le ministre nord-coréen.

Etant donné le niveau actuel de confiance entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, c'est la plus grande mesure de dénucléarisation que Pyongyang peut proposer, a-t-il ajouté.

Lors du sommet, les Nord-Coréens ont également proposé de mettre par écrit l'engagement d'arrêter de façon permanente leurs essais d'armes nucléaires et lancements de missiles à longue portée «pour apaiser les préoccupations des Etats-Unis», selon Ri.

Mais les Etats-Unis, selon lui, ont insisté que le Nord prenne une mesure «de plus» au-delà du démantèlement de l'installation de Yongbyon, une indication claire que le pays n'est pas prêt à un accord.

L'établissement de la confiance aidera à accélérer la dénucléarisation du Nord et la position de Pyongyang ne changera pas même si les Etats-Unis exigent d'autres pourparlers, a-t-il ajouté.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page