Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Moon souhaite une reprise rapide des négociations Corée du Nord-Etats-Unis

Actualités 04.03.2019 à 17h04
Réunion du NSC

SEOUL, 04 mars (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a fait part ce lundi de sa confiance quant à la possibilité de voir la Corée du Nord et les Etats-Unis parvenir à terme à un accord sur la dénucléarisation en demandant à ses conseillers et ministres de chercher des moyens d'aider à réduire les divergences entre les deux parties.

«Je suis persuadé que les négociations Corée du Nord-Etats-Unis aboutiront à terme à un accord mais je vous demande d'œuvrer à une reprise rapide du dialogue de travail entre les deux (parties) car nous ne voulons pas que l'impasse se prolonge», a déclaré le président lors d'une réunion du Conseil de sécurité nationale (NSC) à son bureau Cheong Wa Dae.

Il s'agissait de la première réunion du genre présidée par Moon en près de neuf mois. Elle a eu lieu quatre jours après que le deuxième sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump s'est terminé sans produire d'accord.

Lors d'une conférence de presse donnée peu après leur réunion à Hanoï, Trump a déclaré que le Nord a demandé que les sanctions américaines et internationales soient levées dans leur intégralité, tout en proposant d'abandonner seulement ses installations nucléaires de Yongbyon, déjà connues.

Le président américain a révélé qu'il y avait d'autres sites et armes nucléaires que le Nord doit démanteler pour réaliser une dénucléarisation complète.

Moon a toutefois décrit la deuxième rencontre Kim-Trump à Hanoï comme un succès.

«Le deuxième sommet Corée du Nord-Etats-Unis, même s'il est très décevant concernant son résultat, a été l'occasion de constater des progrès très significatifs qui ont été réalisés à travers le dialogue entre les deux pays», a noté le chef de l'Etat.

Le président a aussi souligné que le fait que les deux côtés se soient abstenus d'accroître les tensions, même après avoir échoué à parvenir à un accord, laissait entrevoir la possibilité de progrès dans le futur.

Moon a noté que le sommet a fait allusion à la perspective de fermeture permanente des installations de Yongbyon qui, selon lui, signifierait l'entrée dans une phase de non-retour du processus de dénucléarisation du Nord.

«Tout d'abord, la fermeture complète des installations nucléaires de Yongbyon a été abordée. Le démantèlement permanent des installations de Yongbyon, qui constituent l'épine dorsale du programme nucléaire de la Corée du Nord, avec la présence et l'inspection des Etats-Unis, est désormais en vue», a-t-il souligné.

«Si les installations nucléaires de Yongbyon, qui incluent des installations de traitement (pour produire) du plutonium et d'enrichissement d'uranium, sont totalement et complètement démantelées, le processus de dénucléarisation de la Corée du Nord pourrait être considéré comme étant entré dans une étape irréversible», a ajouté le président.

Pour ce faire, Moon a demandé à ses conseillers et ministres en charge de la sécurité de trouver des moyens d'aplanir les divergences entre la Corée du Nord et les Etats-Unis.

«D'abord, je vous demande d'identifier précisément la différence qui a empêché les deux parties d'aboutir à un accord au dernier sommet Corée du Nord-Etats-Unis et de trouver des moyens de réduire cette différence», a-t-il noté.

Moon a en outre noté que l'amélioration des relations intercoréennes serait un moyen de promouvoir le futur dialogue.

«Ensuite, je vous demande de trouver activement des moyens d'accompagner le dialogue Corée du Nord-Etats-Unis en développant les relations intercoréennes dans la limite des sanctions. En outre, je vous demande de préparer (le lancement) des projets de coopération intercoréens qui ont été convenus en vertu de la déclaration de Panmunjom et de la déclaration de Pyongyang», a noté Moon.

Le président a proposé plus tôt aux Etats-Unis d'utiliser la coopération économique intercoréenne comme une de ses options afin de récompenser la Corée du Nord pour ses mesures de dénucléarisation.

La reprise ou le lancement des projets de coopération intercoréens dans le cadre de ces déclarations pourrait apaiser certaines difficultés auxquelles Pyongyang devrait faire face, tout en encourageant aussi le Nord à se dénucléariser plus activement, a estimé Moon.

Moon et Kim ont tenu trois sommets bilatéraux dont le dernier à Pyongyang en septembre.

«Nous espérons que les deux pays poursuivront leur dialogue et que leurs dirigeants se rencontreront à nouveau dans un avenir proche et concluront l'accord qu'ils n'ont pas réussi à établir cette fois-ci», a affirmé Moon lors de la réunion du NSC.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page