Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

28 mars

1953 -- La Corée du Nord accepte des échanges de prisonniers de guerre blessés durant le conflit avec la Corée du Sud. La guerre s'achève sur un cessez-le-feu signé en juillet de la même année.

1969 -- L'archevêque Stéphane Kim Sou-hwan devient le premier cardinal sud-coréen.

1974 -- La Corée du Sud établit des relations diplomatiques avec le sultanat d'Oman.

1993 -- Un train Séoul-Busan déraille près de la gare de Gupo, à l'extérieur du port méridional. L'accident fait 68 morts et 123 blessés.

1994 -- Sommet entre le président sud-coréen Kim Young-sam et le président chinois Jiang Zemin à Pékin.

1995 -- Essai réussi d'un missile sol-air Cheonma de fabrication sud-coréenne.

1997 -- Chung Bo-keun, président du groupe Hanbo, est arrêté et accusé d'avoir détourné des fonds de l'entreprise.

2003 -- Le ministre du Travail annonce un plan pour introduire un «système de permis de travail» attribuant aux immigrés des droits et une protection juridique semblables à ceux dont bénéficient les ouvriers sud-coréens, et ce pendant une durée maximale de trois ans.

2004 -- La Cour suprême juge coupables Lim Dong-won, ancien chef du Service national du renseignement (NIS), et cinq autres personnes pour l'envoi de 450 millions de dollars de fonds illégaux du groupe Hyundai à la Corée du Nord quelques jours avant le premier sommet intercoréen de 2000.

(FIN)

Accueil Haut de page