Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Selon le Nord, le démantèlement des installations de Yongbyon est l'étape «la plus réaliste» pour la dénucléarisation

Actualités 13.03.2019 à 11h58
Sommet Kim-Trump

SEOUL, 13 mars (Yonhap) -- Le site de propagande nord-coréen Meari a indiqué mercredi que le démantèlement des installations nucléaires de Yongbyon, proposé par la Corée du Nord, constitue l'étape «la plus réaliste» pour la dénucléarisation.

Meari a également souligné que Pyongyang souhaitait toujours la dénucléarisation de la péninsule coréenne, en demandant à Washington de prendre des décisions «hardies» réciproques.

Cette demande intervient après le sommet du mois dernier entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump à Hanoï, qui s'est terminé sans accord, car les deux hommes ont eu une différence d'opinions sur les concessions à faire pour chaque étape de dénucléarisation.

Pyongyang dit avoir promis de démanteler le complexe nucléaire de Yongbyon en présence d'experts américains en échange d'une levée partielle des sanctions. En revanche, Washington affirme que la Corée du Nord exige la levée de toutes les sanctions contre la dénucléarisation de régions «moins importantes» que les Etats-Unis le demandaient.

«Elles (les étapes de dénucléarisation proposées à Hanoï) démontrent de manière claire que l'attitude sincère, la position d'ouverture et la volonté indéfectible de notre peuple répondront à l'émergence d'une nouvelle ère de paix et de prospérité en brisant le cercle vicieux de confrontations et d'animosité», a fait savoir Meari.

«Notre république a élaboré les propositions les plus réalistes et généreuses pour la dénucléarisation […] selon les principes d'établissement de la confiance et de solutions par étapes», a-t-il noté.

Le site de propagande nord-coréen a ajouté que les étapes proposées reflètent «suffisamment» les demandes de Washington en disant que l'on ne saurait imaginer de meilleure option.

«Le résultat des discussions, qui a provoqué la déception chez nous et à l'étranger, montre toujours clairement qu'il serait impossible de réécrire l'histoire des relations entre le Nord et les Etats-Unis sans une position ferme et une détermination hardie des autorités américaines», selon Meari.

Les médias nord-coréens, qui ont brisé leur silence suite à l'échec du sommet à Hanoï, ont dit mardi que le pays communiste souhaite toujours la dénucléarisation.

Cela est perçu comme une manifestation de la volonté de Pyongyang de continuer le processus de négociations avec les Etats-Unis, même si certains signes montrent qu'un test de missile serait en préparation.

mjp@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page