Go to Contents Go to Navigation

Séoul face à des incertitudes en raison des semi-conducteurs et disputes commerciales

Economie 15.03.2019 à 11h46
Livre vert publié par le ministère de l'Economie et des Finances. (Photo d'archives Yonhap)
Séoul face à des incertitudes en raison des semi-conducteurs et disputes commerciales - 2

SEJONG, 15 mars (Yonhap) -- La Corée du Sud continue à faire face à des incertitudes en raison du ralentissement de l'économie mondiale, des disputes commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et du ralentissement du marché des semi-conducteurs, a fait savoir ce vendredi le ministère de l'Economie et des Finances.

De plus, les exportations du pays ont diminué de 11,1% en glissement annuel à 39,56 milliards de dollars, principalement en raison des faibles performances des puces mémoire. Les expéditions à l'étranger ont diminué pour le troisième mois consécutif.

L'économie sud-coréenne a exporté une valeur de 6,7 milliards de dollars de semi-conducteurs le mois dernier, une diminution de 24,8% par rapport au même mois l'année dernière.

Les semi-conducteurs sont un produit d'exportations clé, Samsung Electronics Co. étant le plus grand fabricant de puces mémoire au monde et SK hynix Inc. le deuxième.

Le ministère des Finances a dit que le gouvernement cherchera à stimuler les exportations et les jeunes pousses. Plus tôt ce mois-ci, le président Moon Jae-in s'est engagé à augmenter le soutien à ces entreprises en tant que principal moteur d'innovation et de croissance.

Le nombre de jeunes pousses a augmenté de 31.000 en 2015 à 37.00 en 2018. Les investissements combinés dans ces sociétés se sont élevés à 3.400 milliards de wons (2,99 milliards de dollars) l'année dernière et le gouvernement veut augmenter ces investissements à 5.000 milliards de wons en 2022, selon le ministère.

Le ministère a également indiqué ce vendredi que les activités industrielles et la confiance des consommateurs ont montré des signes positifs.

La confiance des consommateurs en Corée du Sud a augmenté pour le troisième mois consécutif en février. L'indice composite de confiance des consommateurs pour le mois de février s'est élevé à 99,5, le niveau le plus haut depuis septembre, mois où l'indice a enregistré 100.

Un indice au-dessus de 100 signifie que les optimistes sont plus nombreux que les pessimistes.

L'économie montre une «tendance solide de dépenses de consommation», a dit le ministère des Finances dans un rapport mensuel sur l'évaluation économique.

Le rapport, appelé également livre vert, est basé sur les derniers indicateurs économiques de facteurs clés comme la production, les exportations, la consommation et les investissements des entreprises.

L'économie sud-coréenne a ajouté 263.000 emplois le mois dernier par rapport à l'année dernière, la plus forte augmentation depuis janvier 2018, quand les employeurs ont ajouté 334.000 postes.

Toutefois, le taux de chômage a grimpé à 4,7% en février, le niveau le plus élevé pour un mois de février depuis 2017, quand le pourcentage correspondant a été de 4,9%, selon Statistique Corée (KOSTAT).

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page