Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) La Corée du Nord réexamine les pourparlers de dénucléarisation avec les Etats-Unis

National 15.03.2019 à 16h09
La vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères Choe Son-hui. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 15 mars (Yonhap) -- La vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères, Choe Son-hui, a annoncé ce vendredi que son régime réexaminait s'il continuera ou non les pourparlers de dénucléarisation avec les Etats-Unis et maintiendra ou non le moratoire sur les tirs de missiles, ont rapporté ce vendredi des médias étrangers.

Lors d'une rencontre urgente avec des diplomates et médias étrangers à Pyongyang, Choe a cité le comportement des Etats-Unis dans le récent sommet de Hanoï.

«Nous n'avons, en aucun cas, ni l'intention de céder aux demandes des Etats-Unis (proposées lors du sommet de Hanoï), ni la volonté d'engager des négociations de ce genre», a indiqué Choe, selon l'agence de presse russe, Tass.

Associated Press (AP), citant Choe, a dit que la Corée du Nord était profondément déçue de l'échec du sommet de Hanoï à la fin du mois dernier.

Elle a exhorté l'administration Trump à changer de tactique, en soulignant que Pyongyang n'a aucune intention de céder.

Elle a ajouté que le dirigeant Kim Jong-un décidera bientôt de rester ou non sur la voie du dialogue et de s'abstenir ou non de tirer des missiles et d'effectuer des essais nucléaires.

On ne sait pas si les déclarations de la diplomate nord-coréenne ont seulement pour but de faire pression sur Washington ou si le régime communiste envisage sérieusement d'abandonner le dialogue de dénucléarisation.

Choe n'a pas critiqué directement le président américain Donald Trump, tout en soulignant la bonne alchimie entre Kim et Trump.

«Les relations personnelles entre les deux dirigeants suprêmes sont toujours bonnes et l'alchimie est mystérieusement merveilleuse», a-t-elle fait remarquer.

Le bureau présidentiel sud-coréen Cheong Wa Dae a de son côté affiché sa ferme volonté de continuer à œuvrer à la reprise du dialogue de dénucléarisation entre Pyongyang et Washington quelle que soit la situation.

«En toutes circonstances, notre gouvernement travaillera pour la reprise des négociations Corée du Nord-Etats-Unis», a assuré Yoon Do-han, conseiller aux relations publiques du bureau présidentiel, dans un communiqué de presse.

Malgré leur deuxième sommet sans accord à Hanoï, les deux côtés avaient affiché leur volonté de maintenir le dialogue.

rainmaker0220@yna.co.kr

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page