Go to Contents Go to Navigation

Un ancien ministre allemand des Affaires étrangères va se rendre en Corée du Nord

Actualités 17.03.2019 à 10h06

BERLIN, 17 mars (Yonhap) -- L'ancien ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel a annoncé vendredi sur Twitter qu'il va aller en Corée du Nord ce mois-ci, dans un contexte d'impasse dans les pourparlers de dénucléarisation.

Gabriel a dit vouloir se forger une impression de la Corée du Nord. Il n'a pas précisé la date exacte de son voyage, qui intervient alors que la vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères Choe Son-hui a dit que Pyongyang se demande s'il va poursuivre les discussions avec les Etats-Unis au sujet de son programme nucléaire et s'il va maintenir la suspension des essais de missiles et nucléaires.

Choe a déclaré vendredi au cours d'une réunion avec des diplomates et des médias étrangers à Pyongyang que la Corée du Nord ne souhaite pas participer à des «négociations de la sorte» et rejette les demandes faites par les Etats-Unis à Hanoï, selon l'agence de presse russe Tass. Le sommet entre les dirigeants américain et nord-coréen s'est achevé sans accord.

Par ailleurs, le ministre délégué russe des Affaires étrangères Sergei Vershinin a rencontré son homologue nord-coréen Im Chon-il avec qui il a discuté d'une solution à la crise sur la péninsule coréenne qui impliquerait le Conseil de sécurité des Nations unies, selon Tass.

«(Les deux diplomates) se sont focalisés sur diverses questions régionales et internationales discutées aux Nations unies», a indiqué l'agence de presse russe, qui a cité un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères. «Ils ont prêté une attention particulière à la situation sur la péninsule coréenne et sur les tâches à accomplir pour la solutionner complètement en se servant pleinement du potentiel du Conseil de sécurité des Nations unies.»

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page