Go to Contents Go to Navigation

Les particules fines auraient coûté 3,54 Mds de dollars à l'économie coréenne en 2018

Actualités 17.03.2019 à 16h38
(Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 17 mars (Yonhap) -- Les pertes économiques causées par les particules fines ont été estimées à 4.023 milliards de wons (3,54 milliards de dollars) l'année dernière, soit 0,2% du produit intérieur brut (PIB) nominal de la Corée du Sud, a analysé ce dimanche l'Institut de recherche Hyundai (HRI) dans un rapport.

Cette estimation est basée sur un sondage effectué du 18 au 28 février auprès de 1.008 adultes à travers tout le pays.

Le déclenchement de l'alerte aux particules fines entraînerait 158 milliards de wons de dommages par jour, entre autres suite à la restriction des activités de production en plein air.

Les secteurs agricole, forestier et de la pêche ont ressenti la plus forte diminution de leurs activités (8,4%), celles-ci étant principalement exercées à l'extérieur, suivi des secteurs du commerce de détail et de gros, du transport et de l'hôtellerie (5,6%).

Par ailleurs, les dépenses des ménages coréens consacrées à la lutte contre les particules fines comme l'achat de masques de protection ont atteint une moyenne mensuelle de 21.260 wons par ménage, soit 0,83% du montant moyen des dépenses de consommation par foyer en 2017.

Parmi les dégâts les plus graves causés par les épisodes de particules fines, 59,8% des interrogés ont cité la dégradation de l'état de santé, devant la restriction des activités en extérieur (23,5%), l'accroissement du stress (10,3%) et l'augmentation des coûts liés à l'achat de produits comme les purificateurs d'air et les masques (4,7%).

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page