Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

24 mars

1881 -- Un groupe de lettrés confucianistes du sud-est de la péninsule coréenne présente au trône royal une pétition réunissant 10.000 signatures pour protester contre l'établissement de liens commerciaux avec d'autres pays.

1895 -- Un cabinet de la dynastie Joseon, avec à sa tête Kim Hong-jip, entame des réformes radicales, suite à des pressions du gouvernement japonais essayant de diffuser ses standards sociaux et culturels en Corée. Cependant, ces réformes donnent naissance à des sentiments antijaponais chez les Coréens et n'aboutissent à aucun résultat.

1929 -- Première cérémonie de remise des diplômes de l'université impériale de Gyeongseong, qui deviendra par la suite l'université nationale de Séoul.

1949 -- Prise de fonction de Chang Myon en tant que premier ambassadeur de Corée du Sud aux Etats-Unis.

1951 -- Avancée des forces sud-coréennes au nord du 38e parallèle, divisant la péninsule coréenne au cours des trois années que durera la guerre de Corée (1950-1953).

1969 -- Une équipe de chercheurs menée par Lee Yong-kak, professeur à la faculté de médecine de l'université catholique de Séoul, effectue la première greffe de rein en Corée du Sud.

2002 -- Une équipe spéciale de procureurs annonce le résultat de son enquête baptisée «affaire Lee Yong-ho», une affaire de corruption qui impliquait des hauts fonctionnaires du gouvernement, du bureau des impôts et des services de renseignement. D'après les résultats de l'enquête, plusieurs fonctionnaires de haut niveau avaient collaboré avec Lee pour manipuler le marché boursier. Lee sera plus tard jugé coupable d'avoir détourné des fonds d'un montant global de 68 milliards de wons (53,7 millions de dollars).

(FIN)

Accueil Haut de page