Go to Contents Go to Navigation

L'envoyé nucléaire souligne le rôle clé de Séoul dans la dénucléarisation avant son départ vers la Russie

International 18.03.2019 à 15h41
Direction la Russie

INCHEON, 18 mars (Yonhap) -- L'envoyé nucléaire Lee Do-hoon a pris ce lundi la direction de la Russie pour discuter avec son homologue russe Igor Morgoulov des efforts destinés à dénucléariser la péninsule coréenne et à instaurer la paix.

Le représentant spécial pour la paix sur la péninsule coréenne et les affaires de sécurité rencontrera demain à Saint-Pétersbourg le vice-ministre russe pour évaluer ensemble la situation sur la péninsule coréenne après le deuxième sommet Corée du Nord-Etats-Unis qui s'est tenu les 27 et 28 à Hanoï, au Vietnam.

«Nous sommes à un moment très important où nous devons discuter étroitement avec les pays concernés après le sommet de Hanoï», a déclaré aux journalistes Lee avant son départ. «J'aborderai divers sujets avec le vice-ministre Igor Morgoulov, notamment la manière de travailler ensemble à l'avenir», a-t-il expliqué avant de faire part de son projet de continuer à rencontrer des officiels chinois, japonais et américains.

Lee a aussi tenu à noter la multiplication récente de contacts entre la Corée du Nord et la Russie, notamment de haut niveau.

La semaine dernière, la vice-ministre nord-coréenne des Affaires étrangères Choe Son-hui a minimisé le rôle de Séoul en le décrivant comme un «acteur et non un médiateur». A ce propos, Lee a souligné que le gouvernement sud-coréen constituait un «acteur clé».

Mercredi, Lee s'envolera vers Bruxelles pour participer à une session du Comité politique et de sécurité de l'Union européenne (UE) et s'entretenir avec Helga Schmid, secrétaire générale du Service européen pour l'action extérieure.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page