Go to Contents Go to Navigation

Un jour dans l'histoire de la Corée

31 mars

1938 -- Le lycée Sungshil à Pyongyang ferme après avoir refusé de forcer ses élèves à prier dans des sanctuaires japonais. Les autorités japonaises introduisent cette obligation dans le cadre de leurs efforts de colonisation culturelle.

1941 -- Le gouvernement colonial japonais interdit l'enseignement et l'utilisation de la langue coréenne dans les écoles.

1949 -- La Corée du Sud interdit toute activité commerciale avec la Corée du Nord, alors que le fossé idéologique se creuse dans la péninsule. Les deux parties établissent des gouvernements distincts en 1949 et la détérioration des relations débouchera finalement sur la guerre de Corée (1950-1953).

1959 -- La Corée du Sud établit des relations diplomatiques avec le Danemark.

1999 -- Accrochage entre des navires sud-coréen et nord-coréen dans les eaux sri-lankaises. Le bateau nord-coréen coule avec son équipage. Seuls deux marins sont repêchés par les Sud-Coréens. Le navire nord-coréen, le Manpok, est jugé responsable de l'accident pour ne pas avoir cédé le passage au Duque Hyundai. Selon les experts, un manque de communication entre les deux bateaux serait également à l'origine de l'accident.

2017 -- La Cour centrale du district de Séoul émet un mandat d'arrêt contre l'ancienne présidente Park Geun-hye, accusée de corruption, d'abus de pouvoir, de coercition et de divulgation de secrets d'Etat.

(FIN)

Accueil Haut de page