Go to Contents Go to Navigation

Journée de protection de Seohae : commémoration des victimes des attaques nord-coréennes

National 22.03.2019 à 17h41
Minute de silence pour les héros nationaux

SEOUL, 22 mars (Yonhap) -- Le gouvernement a organisé ce vendredi une cérémonie destinée à commémorer plus de 50 victimes des attaques navales et d'artillerie nord-coréennes en 2002 et 2010.

S'adressant à l'occasion de la journée de protection de Seohae, le Premier ministre Lee Nak-yon a mis l'accent sur le récent climat de paix sur la péninsule coréenne qui a commencé à s'installer suite aux sommets intercoréens de l'année dernière. Seohae est le nom de la mer Jaune en coréen.

Il a noté que les eaux près de la frontière maritime en mer Jaune qui ont été le théâtre de plusieurs attaques sont en train de «passer de poudrière de la péninsule coréenne à source de la paix».

«Nous devons concrétiser ce changement presque miraculeux en une paix solide», a-t-il aouté. «L'instauration d'une paix permanente honorera le sacrifice des soldats.»

Le gouvernement a désigné en 2016 le quatrième vendredi de mars comme journée de protection de Seohae dans le but de commémorer trois incidents meurtriers qui se sont produits près de la Ligne de limite Nord (NLL), la frontière maritime intercoréenne de facto en mer Jaune.

L'attaque nord-coréenne à la torpille contre le Cheonan en mars 2010 a tué 46 marins alors que les tirs d'artillerie sur l'île sud-coréenne de Yeonpyeong ont fait quatre morts, deux soldats et deux civils. En 2002, un accrochage naval, aussi appelé la deuxième bataille de Yeonpyeong, a coûté la vie à six marins.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page