Go to Contents Go to Navigation

(2e LD) La Corée du Nord se retire du bureau de liaison conjoint à Kaesong

National 22.03.2019 à 17h29
Bureau de liaison de Kaesong. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 22 mars (Yonhap) -- Les officiels nord-coréens se sont retirés ce vendredi du bureau de liaison intercoréen situé dans la ville frontalière nord-coréenne de Kaesong, a annoncé le ministère de l'Unification.

Le pays communiste a informé le Sud de sa décision vers 9h15 et s'est retiré du bureau en notant qu'il s'agissait d'une décision venant d'une autorité supérieure, selon le ministère. Tout le personnel nord-coréen a quitté le bureau, a-t-il ajouté.

Le Nord a dit ne pas se soucier de savoir si les officiels sud-coréens resteront ou non au bureau. Le vice-ministre de l'Unification Chun Hae-sung, coprésident du bureau, a déclaré que 25 officiels sud-coréens seraient au bureau ce week-end. Séoul projette de continuer à opérer le bureau normalement.

Le gouvernement sud-coréen a exprimé ses regrets face à cette décision nord-coréenne.

Le ministère de l'Unification a fait part de son souhait de voir le Nord revenir rapidement au bureau et celui-ci être opéré normalement comme convenu entre les deux Corées.

«Les canaux intercoréens autres que le bureau de liaison restent actifs. Nous examinerons de manière globale et suivrons la situation avant de prendre des mesures», a déclaré Chun lors d'une conférence de presse d'urgence.

La réunion hebdomadaire entre Chun et son homologue nord-coréen Jon Jong-su n'a pas eu lieu depuis l'échec du sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président américain Donald Trump à la fin du mois dernier.

Il est devenu difficile de discuter des détails de l'organisation des réunions vidéo de familles séparées par la guerre de Corée (1950-1953).

Le bureau de liaison Sud-Nord a ouvert en septembre dernier suite à un accord de la déclaration de Panmunjom du 27-Avril.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page