Go to Contents Go to Navigation

Les médias nord-coréens ne parlent pas du retrait de Kaesong

Actualités 24.03.2019 à 14h03

SEOUL, 24 mars (Yonhap) -- Les médias nord-coréens ont continué ce dimanche à critiquer le soi-disant manque d'ardeur de Séoul pour la coopération avec Pyongyang tout en gardant le silence sur le retrait soudain de la partie nord-coréenne au bureau de liaison de Kaesong il y a trois jours sans donner de raison particulière.

Le gouvernement nord-coréen, l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), le Rodong Sinmun et la Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) n'ont jusqu'à présent fait aucune mention de ce retrait.

Cependant, les médias ont poursuivi leurs critiques sur la coordination entre Séoul et Washington concernant le programme nucléaire de Pyongyang et le plan du gouvernement sud-coréen de faire avancer les projets de coopération intercoréens dans le cadre des sanctions internationales.

Dimanche, Uriminzokkiri, un site de propagande nord-coréen, s'en est pris à l'attitude de Séoul envers les projets intercoréens : «Ce qui est lamentable, c'est l'attitude du gouvernement sud-coréen qui rêve d'établir un régime de paix et d'achever la coopération Nord-Sud en coordination avec les Etats-Unis. Le Sud ne peut rien gagner de la coopération avec les Etats-Unis.»

Il a également condamné Washington pour tenter de faire obstacle aux efforts visant à construire la paix sur la péninsule coréenne à travers des exercices militaires conjoints avec le Sud et à développer la coopération économique entre les deux Corées.

Le Tongil Sinbo, l'hebdomadaire de propagande externe du Nord, a publié un article allant dans le même sens. Selon ce dernier, le plan de Séoul de développer des projets intercoréens dans les limites des sanctions internationales ne fera que favoriser «l'interférence inutile de la part de forces extérieures».

Il a été ajouté que le plan allait à l'encontre de l'esprit de base des récents accords intercoréens. Le journal a aussi blâmé Séoul pour vouloir jouer le rôle de médiateur dans les pourparlers nucléaires entre la Corée du Nord et les Etats-Unis en allant jusqu'à le qualifier de «présomptueux».

Bureau de liaison à Kaesong. (Photo d'archives Yonhap)

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page