Go to Contents Go to Navigation

Trump n'envisage pas de sanctions supplémentaires contre la Corée du Nord

Actualités 26.03.2019 à 10h04
Porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders. (EPA=Yonhap)

WASHINGTON, 25 mars (Yonhap) -- Le président américain Donald Trump ne pense pas qu'il est nécessaire d'imposer des sanctions supplémentaires contre la Corée du Nord, a dit lundi la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders.

Cette déclaration a été faite suite à une annonce faite vendredi dernier par Trump sur son compte Twitter, selon laquelle il a ordonné le retrait de sanctions supplémentaires à grande échelle contre le régime nord-coréen.

«Voyons, les sanctions qui ont déjà été mises en place sont certainement toujours en cours», a dit Sanders aux journalistes devant la Maison-Blanche. «Ce sont des sanctions très sévères. Le président ne pense simplement pas qu'il est nécessaire d'ajouter des sanctions supplémentaires à ce moment-ci. Rien d'autre à ajouter.»

A une question pour savoir la raison, elle a répondu : «Comme je vous ai dit, le président l'aime bien. Ils souhaitent continuer à négocier et voir ce qui se passe.» Elle n'a cependant pas précisé la nature des sanctions auxquelles le président a fait référence.

On pensait au début que Trump annulerait les sanctions imposées jeudi dernier à deux compagnies chinoises de transport maritime, accusées d'avoir aidé la Corée du Nord à contourner des sanctions. Mais plusieurs médias ont rapporté par la suite qu'il a envisagé en effet des sanctions supplémentaires pour les jours à venir.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page