Go to Contents Go to Navigation

Le ministère de la Défense exprime de «profonds regrets» sur l'incident du 3-Avril à Jeju

Actualités 03.04.2019 à 11h40
(Photomontage)

SEOUL, 03 avr. (Yonhap) -- Le ministère de la Défense a exprimé ce mercredi de «profonds regrets» sur l'affrontement sanglant entre autorités et civils qui s'est produit sur l'île de Jeju de 1948 à 1954, le premier message du genre à la mémoire des victimes de cet incident.

«Le ministère de la Défense exprime de profonds regrets et condoléances au peuple de Jeju qui a été sacrifié dans le processus d'une répression», a déclaré le ministère dans un communiqué.

Plus de 10.000 habitants de cette île auraient été tués et près de 3.600 autres portés disparus au cours de cette tragédie, une conséquence de la division idéologique de la Corée après sa libération du joug colonial japonais (1910-1945).

Le ministère avait décrit cet incident comme une «révolte armée» que le gouvernement de l'époque a réprimée en mobilisant des forces militaires et policières.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page