Go to Contents Go to Navigation

(LEAD) Moon cherche conseil auprès d'anciens officiels et experts économiques

Actualités 03.04.2019 à 18h32
Le président Moon Jae-in (2e à partir de la g.) échange une poignée de main le 3 avril 2019 avec Lee Jay-min, vice-président du Conseil consultatif sur l'économie nationale, avant une réunion à son bureau Cheong Wa Dae.

SEOUL, 03 avr. (Yonhap) -- Le président Moon Jae-in a tenu ce mercredi une réunion avec des anciens officiels du gouvernement pour écouter leurs conseils sur les moyens de redynamiser l'économie nationale, ce qui pourrait être un prélude à un éventuel changement de sa politique économique.

Le déjeuner de travail s'est déroulé au bureau présidentiel Cheong Wa Dae avec la participation de huit anciens officiels du gouvernement et experts économiques dont l'ancien Premier ministre Chung Un-chan et les ex-gouverneurs de la Banque de Corée (BOK) Park Seung et Kim Choong-soo.

«La réunion était destinée à écouter les conseils de sages économiques sur la situation économique actuelle et d'autres questions», a déclaré un officiel de Cheong Wa Dae à propos de cette rencontre.

Le président s'efforce de maintenir à flot la quatrième économie d'Asie en organisant plus de la moitié des réunions liées à l'économie depuis son investiture en mai 2017 au cours des trois derniers mois.

La BOK a révisé à la baisse sa prévision de croissance de l'économie coréenne pour cette année à 2,6% par rapport aux 2,7% anticipés l'année dernière. L'économie locale a progressé de 2,7% l'an passé.

L'administration actuelle est pointée du doigt aussi bien par le monde des affaires que par les travailleurs pour sa politique phare de croissance dirigée par les revenus.

Les milieux d'affaires avancent que les récentes hausses du salaire minimum ont rendu plus difficile la gestion des sociétés, notamment les petites entreprises, alors que les travailleurs se plaignent d'une réduction de facto de leur salaire suite à l'introduction du système de travail de 52 heures par semaine.

Jeon Yun-churl, ancien ministre des Finances et ancien chef du Conseil d'audit et d'inspection, a souligné les difficultés rencontrées par les entreprises du fait du nouveau système de semaine de travail de 52 heures et des hausses du salaire minimum, selon Ko Min-Jung, vice-porte-parole du président.

L'ancien gouverneur de la Banque de Corée Park Seung a également insisté sur la nécessité pour le gouvernement d'adapter ses politiques économiques.

L'ancien chef de la Banque centrale a déclaré «la direction de la croissance dirigée par le revenu, l'économie équitable et la croissance innovante que le gouvernement Moon Jae-in a recherché est peut-être la bonne, mais le gouvernement doit utiliser des moyens politiques pour réaliser ses objectifs politiques», a déclaré Ko dans un communiqué de presse.

Le président a reconnu l'échec apparent de sa politique économique.

«Il semble que l'augmentation générale du revenu des travailleurs soit un succès évident. Mais d'autre part, la critique selon laquelle nous avons plutôt échoué à réduire l'écart des revenus est justifiée car il est vrai que l'augmentation du nombre d'emplois a ralenti et que les revenus des ménages ne travaillant pas a baissé», a dit lundi le président lors d'une rencontre avec des représentants d'organisations civiles.

«C'est pourquoi le gouvernement va intensifier ses efforts pour établir un filet de sécurité sociale en réduisant les écarts de revenus en augmentant le revenu de ces travailleurs tout en veillant à ce que personne ne soit contraint de sortir du marché du travail et en garantissant également le revenu de ces personnes», a-t-il dit.

lsr@yna.co.kr

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page